La rappeuse Diam’s a quitté la France

La rappeuse Diam’s a quitté la France

Diams

Diam's se fait de plus en plus rare sur les réseaux sociaux. | © EPA/ENNIO LEANZA .

People et royauté

Vitaa, jury dans The Voice Belgique, s’est exprimée à propose de son amie dans un quotidien français récemment. 


La rappeuse Diam’s a quitté son pays. Mélanie Georgiades (38 ans), de son vrai nom, qui avait quitté la musique pour se tourner vers la religion avait évoqué sa nouvelle vie dans un village des Yvelines où elle vivait depuis quelques années lors d’une interview pour le Journal du Dimanche fin 2017.

Maman de deux enfants (Maryam 6 ans et Abraham 3 ans), et auteure des livres Autobiographie en 2012 puis Mélanie, française et musulmane, Diam’s se fait de plus en plus rare sur les réseaux sociaux. Ce sont donc le plus souvent ses proches qui livrent quelques informations à son sujet.

De la Tunisie à l’Arabie Saoudite

En novembre 2017, son amie Nawell Madeni confiait à PurePeople que l’ex-chanteuse avait été confrontée à plusieurs épreuves dans son village: « Elle s’est fait cambrioler plusieurs fois, elle a eu des menaces de mort. Il y a eu un jeune homme qui la suivait partout et qui lui criait : ‘Tu vas mourir avec moi.' »

Lire aussi > Alexandra Lamy est fan de rap, mais pas de la burka de Diam’s

Cette fois, c’est la chanteuse Vitaa qui donne des nouvelles de Diam’s dans le journal La Provence. « On partage nos vies de femmes. Elle est maman comme moi. Dès qu’elle vient en France, on passe du temps ensemble », explique-t-elle. « Elle vit à l’étranger maintenant. Certains ont du mal à le comprendre. Mais elle est tellement heureuse comme ça que je comprends ses choix », rajoute-t-elle. Selon la magazine Public, la rappeuse se serait installée en Tunisie dans un premier temps, le pays d’origine de son mari Faouzi Tarkhani, avant de rejoindre l’Arabie Saoudite. Un pays qui lui permet de se rapprocher « de Dieu et s’éloigner un peu plus de la musique ».

Avec Belga

CIM Internet