Paris Match Belgique

« Kim Kardashian et Kanye West se séparent » : Le coup génial du « Elle » américain

kim kardashian kanye west

Rassurez-vous, "Kim K" et Kanye sont toujours ensemble. | © Future Image.

People et royauté

Un tweet du Elle US annonçant la séparation du hit couple n’était qu’une manière détournée d’inviter à tout autre chose.

Stupeur, émoi, les poils qui s’hérissent et on en passe. Pas mal d’internautes ont dû se frotter les yeux avant de cliquer sur le lien qui accompagnait le dernier tweet du magazine Elle version outre-Atlantique. Une phrase qui a, il faut l’avouer, fait trembler la planète people l’espace d’un instant et engendré probablement un nombre incalculable de clics.


« Kim Kardashian et Kanye West se séparent », accompagné d’un emoji effrayé et d’un coeur brisé, le tout suivi d’une url redirigeant vers le site de Elle, oui mais … Le clic, instantané à coup sûr, nous envoie directement vers une page invitant les américains à s’enregistrer pour aller voter aux élections de mi-mandat, qui servent à élir les représentants des deux chambres du Congrès américain.

Lire aussi > James Gunn viré des Gardiens de la Galaxie pour des vieux tweets

Un joli coup du magazine, au lectorat jeune, pour pousser son public à faire valoir son opinion lors de ces élections, qui se tiennent en plein milieu du mandat de Donald Trump.

Un « copycat »

Mais c’est sans compter sur les internautes, qui pour certains ne sont pas du tout ravis face à cette petite manipulation et le font savoir. Ainsi, bon nombre de personnes ont dénoncé ce « coup » sur Twitter, invoquant les habituelles Fake News qui inondent le web. D’autres s’en prennent également aux titres racoleurs qui prêtent à confusion, se plaignent des médias qui invitent les électeurs à s’enregistrer ou accusent le magazine de dévaloriser son lectorat féminin et jeune, qui « ne serait pas assez cultivé pour s’intéresser à la politique ? »


Des médias républicains s’en sont également donnés à cœur joie pour attaquer le magazine et rappeler que celui-ci copie allègrement un tweet devenu viral le 14 octobre. Posté par un journaliste américain, celui-ci annonçait connaître la raison de la séparation d’Ariana Grande et Pete Davidson et était accompagné d’une url redirigeant, elle aussi, vers une page officielle pour s’enregistrer à aller voter.


Lire aussi > Roseanne, la série la plus regardée à la télé américaine, annulée après un tweet raciste de sa star

Il est vrai que le tweet du magazine ne fait pas dans l’originalité mais il a tout de même deux petits avantages : nous faire doucement rigoler et inviter les citoyens américains à remplir leur devoir civique.

CIM Internet