Blanche Gardin main dans la main avec Louis C.K. : La photo qui fait débat

Blanche Gardin main dans la main avec Louis C.K. : La photo qui fait débat

balnche gardin louis ck

Le couple le plus barré qui n'ait jamais existé ? | © Capture d'écran Twitter / @victorsaintmac.

People et royauté

Blanche Gardin n’a jamais caché son admiration pour l’humoriste.

Sourires aux lèvres et visiblement très détendus, le roi et la reine du stand-up, Louis C.K. et Blanche Gardin, ont été aperçus ensemble, mercredi 24 octobre, très proches dans les rues de New York. Sur des photos publiées par le Daily Mail, la comédienne porte un manteau rouge vif et affiche le même sourire complice que l’interprète de la série Louie, lui en manteau noir et lunettes fumées. Les deux tourtereaux se tiennent la main et se baladent tranquillement, s’envoyant probablement des vannes l’un à l’autre. Mais s’agit-il d’un cliché authentique ?

Lire aussi > L’acteur Steven Seagal et l’humoriste Louis C.K. accusés à leur tour d’agressions sexuelles

La photo fait en effet débat car si on zoome bien sur les mains de nos deux amoureux, il semble y avoir comme un léger souci de proportionnalité …

Alors, faux débat ou grosse blague des principaux intéressés ? N’empêche que les deux humoristes partagent plus qu’un amour des blagues à l’humour noir et de l’autodérision.

Louis C.K., une révélation pour Blanche Gardin

Hospitalisée dans les années 2000 après une lourde rupture sentimentale, Blanche Gardfin avait déclaré avoir « binge-watché » les spectacles de l’icône du stand-up new-yorkais, sa référence absolue. Elle racontait dans des propos rapportés par L’Obs : « Tout à coup, je vois des gens qui montent sur scène avec des névroses, qui arrivent à faire rire à des moments où normalement on a peur, on est mal à l’aise. Ça m’a scotchée. » Sur les conseils d’un médecin, elle se mit à écrire beaucoup. « La vanne ensuite, c’est pour faire avaler la pilule », disait-elle alors.

Malgré #metoo et les accusations

Il y a quelques mois à la cérémonie des César, en plus de son ruban blanc en soutien au mouvement #metoo, Blanche Gardin avait arboré un badge en l’honneur de Louis C.K., qui a reconnu avoir eu des comportements sexuels répréhensibles, épinglé quelques mois plus tôt pour s’être masturbé devant plusieurs collaboratrices.

Lire aussi > Lily-Rose Depp et Timothée Chalamet : Embrassons-nous sous la pluie

La comédienne avait alors jugé dans Télérama « assez infecte et hypocrite la manière dont on a relu son travail a posteriori en se disant que c’était choquant alors qu’on a ri à l’époque. C’était très particulier, l’humour de Louis C.K., car il exploitait justement à fond sa part d’ombre, ses perversions, et décryptait la noirceur de l’âme humaine. Les gens l’ont adoré pour ça, parce que ça les a faits se sentir mieux avec leur propre part d’ombre. »

CIM Internet