Paris Match Belgique

Bar Rafaeli accusée d’islamophobie [VIDÉO]

Bar Rafaeli

Un clip, tourné la marque de vêtements israélienne Hoodies a provoqué des réactions en chaîne les internautes. | © ©PHOTOPQR/NICE MATIN

People et royauté

Une publicité pour une marque de vêtements israélienne mise en ligne par la mannequin Bar Rafaeli a fait polémique.

 

La publicité s’ouvre sur les yeux bleus de la mannequin israélienne, une grande partie de son visage ainsi que ses cheveux cachés par un voile. En hébreu, le message « L’Iran est là » s’inscrit. Dans la suite du clip, la mannequin israélienne enlève son niqab, danse, fait du sport et conclut, une fois « dévoilée » par ces mots : « Freedom is basic » ou « La liberté est fondamentale ».

Lire aussi > Griller une cigarette à l’abri du regard des hommes et de Dieu

« Une honte »

Le clip, tourné pour la chaîne de vêtements israélienne Hoodies a provoqué des réactions en chaîne des internautes, qui ont accusé la mannequin de racisme et islamophobie. Marwa, par exemple : « Cette annonce dépeint @BarRefaeli en train de décoller d’un niqab, suivi de paroles ‘enfin de la liberté’. C’est dégoûtant. Les entreprises en attente, telles que @Cosmopolitan & @giorgioarmani, la laisseront tomber, à moins que vous ne soyez cool avec un ambassadeur de la marque qui diffuse de tels messages ». Ou Soraya : « Les femmes non musulmanes doivent cesser de nous dire, femme musulmane, ce qu’est la liberté ».

Lire aussi > Cet homme efface (littéralement) la haine des rues de Montréal

Le clip a par après été enlevé des réseaux sociaux de la mannequin et de la marque, mais reste visible sur Youtube. Une autre version de la publicité, montrant Bar Rafaeli entourée d’autres personnalités, notamment du mannequin transgenre tav Strashko est également disponible. Ni Hoodies, ni Bar Rafaeli n’ont réagi jusqu’ici.

CIM Internet