Pourquoi José Garcia était-il habillé en blanc aux obsèques de Philippe Gildas ?

Pourquoi José Garcia était-il habillé en blanc aux obsèques de Philippe Gildas ?

josé garcia

José Garcia aux obsèques de Philippe Gildas, lundi 5 novembre. | © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

People et royauté

Lundi, après les obsèques de Philippe Gildas, José Garcia a adressé un message à sa veuve, Maryse sur les réseaux sociaux. Il en a également profité pour révéler que c’est à cause d’un mauvais tour de son ami Antoine de Caunes qu’il s’est rendu habillé de blanc à l’adieu du journaliste. 

Le décès de Philippe Gildas avait provoqué une vague d’émotion chez les personnalités de télévision qui avaient croisé cette figure emblématique de Canal+, louée pour son professionnalisme et sa bienveillance. Lundi, nombre d’entre eux se sont rendus à ses obsèques à Paris : Dominique Farrugia, Bruno Solo, Patrick Poivre d’Arvor, Serge July, Michèle Cotta, Jean-Pierre Elkabbach, Marc-Olivier Fogiel ou encore Michèle Laroque. Antoine de Caunes, son comparse de « Nulle part ailleurs », était évidemment présent pour dire adieu à son «Philou» dont il aimait gentiment moquer la petite taille, les grandes oreilles et le brushing sur le plateau du talk-show.

Lire aussi > Antoine de Caunes : « Philippe Gildas m’a ouvert les chakras. Quelle liberté grâce à lui »

José Garcia, autre intervenant incontournable de « Nulle part ailleurs » qui participait aux délires d’Antoine de Caunes, s’est lui rendu aux obsèques vêtu d’un jean blanc et d’une chemise dans les mêmes tons, sous une veste verte. Il en a expliqué les raisons sur Twitter après la cérémonie. Il écrit que c’est Antoine de Caunes qui lui a fait croire qu’il y avait un « dress code » pour la cérémonie et qu’il fallait mettre des vêtements de cette couleur pour les obsèques. « Me suis encore fait avoir », explique-t-il, rigolant à la blague de son ami.

Dans le même message, il adresse un doux message à Maryse, veuve de Philippe Gildas décédé la nuit du 27 au 28 octobre à 82 ans des suites d’un cancer. « Voilà il est parti…énorme baiser à Maryse, et à la famille, belle cérémonie..classe, bienveillante et forcément émouvante ».

CIM Internet