L’adorable photo de Serena Williams et sa fille Olympia

L’adorable photo de Serena Williams et sa fille Olympia

serena williams olympia

La championne de tennis en août 2018 à New York. | © AFP / Angela Weiss.

People et royauté

Sur Instagram, Serena Williams a publié une photo avec sa fille Olympia, qui a bien grandi.

D’après un article Paris Match France de La rédaction

La fille de Serena Williams a bien grandi : Olympia Ohanian a fêté ses un an le 1er septembre dernier. Maintenant, elle marche, et elle accompagne sa maman partout. Notamment pendant les séances photo. Sur Instagram, la tenniswoman a en effet posté une photo des coulisses du shooting photo pour la couverture de GQ : Serena Williams a été élue « femme de l’année » par le magazine et elle pose avec sa fille, adorable en robe rose pâle. La championne porte elle un body noir moulant avec des bottes et une ceinture Chanel.

Lire aussi > Cancer du sein : Serena Williams enlève le haut pour sensibiliser au dépistage [vidéo]

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Serena Williams (@serenawilliams) le


Dans les pages intérieures de GQ, Serena Williams s’est confiée sur son nouveau rôle de mère. « Nous faisons tout ensemble », a-t-elle expliqué. « J’adore être mère, j’adore tout. La seule chose que je n’aime pas, c’est quand je rentre à 19h30 et qu’Olympia est déjà couchée, cela me rend triste. Et je me dis ‘Est-ce que je ne devrais pas me coucher ?’ Comme cela, quand je me réveillerais, je la verrais. » La championne de tennis a également ajouté : « Je garde tous ses vêtements. Et quand elle sera plus grande, nous irons dans un orphelinat et nous donnerons tout. »

Lire aussi > Serena Williams élue « femme » de l’année entre guillemets (et la toile s’emballe)

Si Serena Williams adore aujourd’hui son rôle de mère, elle avait confié il y a quelques mois avoir souffert de déprime post-partum : « J’avais l’impression que je n’étais pas une bonne mère », écrivait-elle sur Instagram. « Nous sommes toutes passées par là », ajoutait-elle. « Je travaille beaucoup, je m’entraîne, j’essaye d’être la meilleure athlète possible. Cependant, cela veut aussi dire que, bien que je sois avec elle tous les jours de sa vie, je ne pourrais pas être aussi présente que j’aimerais l’être. » Elle a depuis trouvé un compromis : amener sa fille partout avec elle.

CIM Internet