Paris Match Belgique

Un an après sa mort, Johnny réussit à « rester vivant » [VIDÉO]

Vidéo People et royauté

Un an après sa mort, Johnny Hallyday parvient à « rester vivant » : dans le coeur des fans qui vont célébrer sa mémoire mercredi, en tête des charts avec son album posthume, en Une des journaux à chaque rebondissement de la bataille pour son héritage.

 

Le 5 décembre 2017, l’ancienne « idole des jeunes » s’éteignait à son domicile de Marnes-la-Coquette, vaincu par un cancer du poumon à 74 ans. Une disparition qui provoqua une vive émotion chez des millions de Français, anonymes ou célèbres, comme le démontra le vibrant hommage populaire rendu quatre jours plus tard à Paris, des Champs-Elysées à l’église de La Madeleine, par plusieurs centaines de milliers de personnes. C’est dans ce même édifice que sera dite une messe dimanche (comme chaque 9 du mois depuis sa mort) à la mémoire de Johnny. Un office qui sera retransmis en direct sur la chaine catholique KTO et sur Youtube.

Lire aussi > Nous avons assisté à la messe hommage à Johnny Hallyday

Médias et maisons d’édition

Rien de comparable avec l’énorme couverture, en forme d’hommages en tous genres, assurée en décembre dernier par les grandes chaînes de télévision, les radios et la presse écrite dans leur ensemble. Mais elle démontre l’intérêt continuellement porté à l’une des plus grandes stars que la France ait connue.

Johnny Hallyday
© VANINA LUCCHESI / AFP

Car finalement, depuis un an, il ne s’est quasiment pas passé une semaine sans que le nom de Johnny Hallyday n’occupe l’espace médiatique, essentiellement en raison de la féroce bataille judiciaire opposant depuis le 12 février sa veuve Laeticia à ses aînés, David Hallyday et Laura Smet. Ces derniers contestent le testament américain de leur père qui les déshérite au profit de Laeticia. Et chaque épisode de ce conflit encore loin d’être réglé, chaque audition au tribunal, chaque prise de parole des intéressé(e)s ou de leurs soutiens respectifs continue de passionner les médias.

Médias qui ne vont pas manquer de marquer le coup pour célébrer ce premier anniversaire de la mort de Johnny. À la télévision, ce lundi  4 décembre, une soirée entière lui été consacrée sur CStar, avec deux documentaires et un concert. Mardi, W9 diffusera un magazine, un documentaire et les clips de ses 20 chansons préférées des Français. Jeudi, c’est M6 qui proposera son documentaire. Et pour les fans « hardcore », il suffit de regarder la chaîne Melody dont les soirées sont depuis samedi dédiées au chanteur.

Les maisons d’édition ne sont pas en reste : on ne compte plus ces dernières semaines les livres racontant sa vie, son histoire d’amour avec Laeticia, les dessous de la bataille pour son héritage…

Lire aussi > Nous avons écouté « Mon pays, c’est l’amour », l’album posthume de Johnny Hallyday

Mon pays c’est l’amour

Artistiquement, Johnny reste très présent puisqu’il est en train de battre pour l’année 2018 des records de ventes de Mon pays c’est l’amour, son album posthume paru le 19 octobre. Six semaines plus tard, son 51e opus studio occupe toujours la tête du top album et s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires. Un chiffre impressionnant, qui va encore gonfler d’ici Noël, une période où le marché du disque réalise 40% de son chiffre d’affaires. De quoi entretenir largement le mythe Johnny, dont les précédents albums sont réédités depuis plus d’un an par vagues successives et rencontrent également un franc succès.

Dans son sillage, d’autres disques sortent et font aussi parler d’eux. Il y a celui de Sylvie Vartan, qui vient de sortir vendredi, Avec toi, un album où elle reprend des chansons de son ancien époux. La chanteuse, actuellement en tournée, lui rendra également hommage sur scène mercredi à Saint-Quentin (Aisne).

David Hallyday
David Hallyday, aout 2018. © Marc Demeure/La Voix Du Nord.

Enfin, il y a l’album à paraître vendredi de David Hallyday, J’ai quelque chose à vous dire, qui fait parler de lui avec une chanson intitulée « Eternel », un cri du coeur contre sa belle-mère à qui il reproche de ne pas l’avoir laissé dire au revoir à son père. Laeticia, qui, selon des proches, sera avec ses filles Jade et Joy mercredi à Saint-Barthélémy, pour se recueillir devant la tombe de son défunt mari.

Car, non, Johnny n’est plus là. Mais Johnny « demeure, dans sa gloire et dans sa grâce. C’est un intouchable », lui a rendu hommage son ami Philippe Labro, dimanche dans une tribune au Parisien.

Avec Belga 

CIM Internet