Paris Match Belgique

Franck Dubosc enfile un gilet jaune en direct et s’excuse après son revirement

dubosc gilets jaunes

Le comédien français a reconnu ses erreurs. | © MAXPPP / FRANCK CASTEL.

People et royauté

Un mea culpa qui suffira à stopper les torrents d’insultes ?

Insulté en ligne après une vidéo où il critiquait les « gilets jaunes », Franck Dubosc s’est excusé lundi sur la chaîne française C8, expliquant qu’il avait toujours soutenu le mouvement. « J’ai fait une énorme erreur, c’est l’erreur d’un homme qui a eu peur », a-t-il souligné, très ému, avant d’enfiler un gilet jaune face à d’autres manifestants sur le plateau de Cyril Hanouna.

Lire aussi > « Trop haineux » : Franck Dubosc ne soutient plus les gilets jaunes

Un retournement de veste qui a du mal à passer

Fin novembre, l’acteur avait publié sur Facebook un message « aux gilets jaunes et à vous tous qui souffrez ». « Il faut que l’on soit avec vous, nous les favorisés. Il faut qu’on trouve quelque chose. J’en parle aux copains », avait lancé Franck Dubosc, réitérant ensuite ce soutien à la télévision.

Jeudi 5 décembre, l’acteur signait des autographes dans la rue quand il a été interrogé par un internaute, le portable à la main, lui demandant s’il souhaitait parrainer une émission de « gilets jaunes ». « Sûrement pas, les gilets jaunes c’est du passé monsieur », lui a répondu l’acteur, quelques jours après la journée d’action du 1er décembre, ajoutant qu’ils étaient « trop haineux, trop hargneux, à dégager ».

Des torrents d’insultes sur les réseaux sociaux

Lundi, l’acteur a expliqué qu’à ce moment-là il sortait d’un spectacle et était fatigué : « Je craque parce que je suis un être humain ». « Je ne fais pas de politique, je suis un clown », a-t-il encore ajouté, rappelant que même s’il était devenu « hyper privilégié », il avait des origines modestes.

Lire aussi > Brigitte Bardot, Polnareff, Franck Dubosc… Ces artistes qui s’affichent en soutien aux « gilets jaunes »

La vidéo avait ensuite été diffusée sur plusieurs réseaux sociaux et notamment des pages Facebook de « gilets jaunes ». Depuis, la star de Camping, dont le spectacle est en tournée actuellement, se fait insulter sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook où son dernier message a reçu plus de 15 000 commentaires en quelques heures, entre insultes et messages de soutien.

Ces nouvelles déclarations ne semblent pas calmer les internautes, qui sur Twitter s’en donnent à coeur joie envers le comédien français :

Avec Belga

CIM Internet