La lettre de Maisie Williams (GoT) au Parlement britannique

La lettre de Maisie Williams (GoT) au Parlement britannique

Maisie Williams

La missive arrive dans un contexte de vives tensions déchirant le Parlement britannique. | © Instagram @maisieswilliams

People et royauté

L’interprète d’Arya Stark a signé ce 23 décembre, aux côtés de douze autres artistes britanniques, une lettre ouverte au Parlement, dans laquelle elle plaide pour un nouveau référendum.

 

Qu’est-ce que Maisie Williams, le rappeur Professor Green, la réalisatrice Alice Aedy et  l’actrice Amber Anderson ont en commun ? Primo, ils sont britanniques. Deuzio, ils sont artistes. Tercio, ils ne veulent pas du Brexit. La veille du réviellon de Noël, ils ont envoyé une lettre au Parlement britannique aux côtés de huit autres artistes dans laquelle ils plaident pour un nouveau référendum, rapporte The Huffington Post

Lire aussi > « Sanctions are coming » : HBO et les actrices de « Game of Thrones » répondent à Trump

People’s vote

« La majeure partie des personnes de notre génération a voté en 2016 pour rester dans l’UE. Beaucoup ont été dévastés par les résultats. Mais nous sommes des démocrates, et bien sûr le gouvernement a dû négocier un accord qui fonctionnerait pour ce pays. Si c’est celui-ci, alors que vous votiez pour rester ou pour partir, vous savez qu’il n’est pas assez bon. Même le gouvernement admet que nous serons plus pauvres à l’arrivée », dit la lettre ouverte.

La missive arrive dans un contexte de vives tensions déchirant le Parlement britannique, auquel Theresa May a présenté un accord de retrait négocié durant plus de deux ans et demi. Les députés europhiles comme les europhobes se montrent extrêmement critiques envers ce dernier. Si Theresa May est parvenue à un accord avec l’Union européenne, elle a déjà perdu énormément de plumes. Et à trois mois de la sortie définitive du Royaume-Uni, la perspective d’un « no deal » se révèle de plus en plus probable. De nombreuses voix s’élèvent pour demander un nouveau référendum.

Theresa May
19 décembre, Parlement britannique. ©  AFP PHOTO

« Pouvez-vous nous regarder dans les yeux et nous dire que cet accord pour le Brexit sera bon pour notre avenir ? Pouvez-vous honnêtement dire que cet accord est meilleur que la situation dans laquelle nous sommes en ce moment ? » interrogent les artistes dans cette lettre. « La seule solution pour nous sortir de ce bazar est de rendre la décision au peuple et de le laisser décider », ajoutent-ils. « L’austérité nous a fait assez de mal. Ce malheureux Brexit va empirer la situation. Avec les inégalités qui se creusent, les services publics qui déclinent, des prix de l’immobilier bien au-delà des moyens des plus jeunes, et des frais de scolarité qui nous handicapent, ne soyez pas surpris que beaucoup d’entre nous, la première génération à grandir en devenant plus pauvres que ses parents, perde complètement espoir en la politique », écrivent les artistes.

Lire aussi > Il compare le Brexit à un sous-marin en fromage (et la toile y voit enfin clair)

Leur lettre aux députés est soutenue par les groupes de campagne « Our Future, Our Choice » (OFOC) et « For our Future’s Sake » (FFS), qui demandent un vote des citoyens sur l’accord final pour le Brexit.

CIM Internet