Paris Match Belgique

Kendall Jenner profite du « 10 Year Challenge » pour évoquer son combat contre l’acné

kendall jenner

Avant de devenir la reine des podiums, Kendall Jenner a connu une adolescence compliquée. | © Lionel Hahn/ABACAPRESS.COM

People et royauté

Depuis plusieurs jours, les célébrités se sont lancées un challenge : comparer une photo d’il y a dix ans avec une datant d’aujourd’hui. L’occasion pour Kendall Jenner de parler (encore) de ses problèmes d’acné.

D’après un article Paris Match France de M.H.

Elle est aujourd’hui le mannequin le mieux payé de la planète. Mais, avant de devenir la reine des podiums, Kendall Jenner a connu une adolescence compliquée, notamment à cause de ses problèmes d’acné. Longtemps complexée par sa peau, elle a décidé de sortir du silence pour évoquer son combat, donner de l’espoir aux adolescents qui la suivent et… Vanter les bienfaits de Proactiv, une marque de soins anti-acnéiques dont elle est devenue égérie en début d’année.

Lire aussi > Kendall Jenner a de l’acné et répond en beauté à ceux qui se moquent de ses boutons

Combat sincère ou marketing ?

Dans le cadre de son partenariat avec la marque de soins, la sœur de Kim Kardashian a profité du « 10 Year Challenge », nouvelle tendance sur les réseaux sociaux qui consiste à comparer des photos actuelles avec des clichés vieux de dix ans, pour évoquer de nouveau son combat contre l’acné. Elle a ainsi posté sur son compte Instagram une photo d’elle adolescente, le visage criblé de boutons. « J’avais 13 ans et je rentrais chaque jour chez moi en pleurant parce que les gens fixaient ma peau », écrit le top qui a également partagé un cliché d’elle sans maquillage, datant d’aujourd’hui.

Lire aussi > Kendall Jenner : Insomnies, panique et deuil

« Bien qu’il y ait des problèmes bien plus graves dans le monde, souffrir d’acné m’a affaibli », débute Kendall Jenner. « Je me suis battue contre cela quand j’étais une jeune adolescente et ça m’a fait sentir anxieuse, impuissante et fragile. En tant qu’humains, je ne pense pas que nous partageons assez nos insécurités parce que nous vivons à une époque où le standard est d’être ‘parfait’ », poursuit la jeune femme qui souhaite montrer à la jeune génération que « tout n’est pas parfait ». « Être impuissante face à mon acné m’a rendue malade. (…) J’ai trouvé quelque chose qui m’a aidée à garder une peau nette. Le chemin a été long mais je suis ravie de l’apparence de ma peau maintenant. Je ne pensais pas qu’un jour je me sentirais confiante pour poster une photo de moi sans maquillage » explique-t-elle sous sa publication. Sponsorisée par la marque Proactiv, évidemment…

 

View this post on Instagram

 

While there are much bigger problems happening in the world, suffering from acne for me was debilitating. It’s something that I’ve dealt with since I was a young teen and has caused me to feel anxious, helpless and insecure. As humans, I don’t think we share our insecurities enough because we live in a time where being “perfect” is the standard. We curate our life online and pick the pretty moments to post. I’d like to show a younger generation that not everything is perfect. Being insecure about my acne gave me thick skin but I wouldn’t ever wish that feeling upon anyone so after trying countless options, I found something that has been helpful in maintaining clear skin for me. It’s been a long journey but I’m excited for where my skin is now. I didn’t think I’d see the day where I would feel confident posting a makeup free picture. My goal is to open up a dialogue around skin positivity. ❤

A post shared by Kendall (@kendalljenner) on

CIM Internet