Lady Gaga s’attaque à Mike et Karen Pence : « Vous êtes la pire représentation de la chrétienté »

Lady Gaga s’attaque à Mike et Karen Pence : « Vous êtes la pire représentation de la chrétienté »

lady gaga

Lady Gaga, le 8 janvier 2019. | © Angela Weiss / AFP

People et royauté

La chanteuse Lady Gaga réaffirme son soutien à la communauté LGBT+ en dézinguant le vice-président et sa femme qui travaille dans une école où les parents d’élèves et le personnel doivent s’engager à ne pas « participer, soutenir ou cautionner l’immoralité sexuelle, l’activité homosexuelle ou l’activité bisexuelle ».

En plein concert à Las Vegas samedi, Lady Gaga s’est approchée du micro pour passer quelques messages politiques entre deux chansons. Après avoir dénoncé le « shutdown » qui paralyse les États-Unis depuis un mois, l’interprète de « Born This Way » s’en est pris au vice-président des États-Unis. « À Mike Pence, qui pense que sa femme travaille dans une école interdisant les LGBT+ est acceptable, vous avez tort. Vous êtes la pire représentation de ce que signifie être chrétien », a lancé la chanteuse avant de poursuivre : « Je suis une femme chrétienne et ce que je sais du christianisme, c’est que nous ne portons aucun préjudice et que tout le monde est le bienvenu ». 

Lire aussi > Lady Gaga : L’adorable photo de son fiancé pour la féliciter après les Golden Globes

Règles strictes et extrêmement discriminatoires

Ses propos arrivent quelques jours après que Karen Pence a annoncé avoir repris son travail en tant qu’enseignante d’arts plastiques dans une école primaire privée de Virginie. Mais l’Imanuel Christian School n’est pas une école comme les autres : les règles y sont très strictes concernant l’homosexualité des élèves et du personnel. Pour faire partie du personnel de cette école chrétienne, les candidats et candidates doivent affirmer qu’ils « maintiendront un style de vie basé sur les normes bibliques de conduite morale » qui exclut « l’activité sexuelle homosexuelle ou lesbienne », « l’activité hétérosexuelle hors mariage », « l’identité transgenre » ou « toute autre violation des rôles uniques de l’homme et de la femme », explique The Independent.

Pour inscrire leurs enfants, les parents doivent signer un accord dans lequel ils acceptent de ne pas « participer, soutenir ou cautionner l’immoralité sexuelle, l’activité homosexuelle ou l’activité bisexuelle », explique Slate. Ils doivent également suivre d’autres principes tels que « le mariage unit un homme et une femme » et que « la femme doit se soumettre à son mari, comme l’Église se soumet au Christ ». Le contrat stipule aussi que l’école se réserve le droit de refuser l’inscription ou d’interrompre la scolarité d’un ou une élève si « l’atmosphère et le comportement au sein du foyer, les activités d’un parent ou tuteur ou les activités de l’élève s’opposent au mode de vie biblique enseigné par l’école ».

Lire aussi > L’épouse de Mike Pence soutient un candidat qui veut emprisonner les homosexuels

Colis surprise

Au lieu d’organiser une grande manifestation ou de la forcer à démissionner, le Trevor Project, une organisation de prévention du suicide chez les jeunes LGBT+ a envoyé 100 copies du livre pour enfants, Une journée dans la vie de Marlon Bundo. Créé par l’un des scénaristes de l’émission « Last Week Tonight with John Oliver », ce livre parodie l’animal de compagnie des Pence, et les opinions homophobes du vice-président américain, en racontant l’histoire d’un lapin gay qui apprend aux enfants l’importance de l’acceptation et de la tolérance.

CIM Internet