R. Kelly désormais accusé de violences envers son ex-copine

R. Kelly désormais accusé de violences envers son ex-copine

r kelly

La popstar en 2011. | © EPA / ADE JOHNSON.

People et royauté

Après des accusations de pédophilie et d’abus sexuels, le producteur et chanteur est désormais accusé de violence.

R. Kelly continue d’être au centre de l’actualité après la diffusion du documentaire Surviving R. Kelly, dans lequel plusieurs femmes accusent le chanteur d’avoir eu des relations sexuelles avec des jeunes filles mineures. Des accusations qui ont eu raisons de sa relation avec sa maison de disque Sony Music. Même son de cloche du côté des peoples, comme c’est le cas de Lady Gaga qui a présenté ses excuses pour avoir interprété une chanson au contenu particulièrement explicite avec le chanteur.

Lire aussi > La fille de R. Kelly réagit aux accusations contre son père

Des violences à répétition

Mais après les accusations de pédophilie et d’abus sexuels, R. Kelly est désormais accusé de violences par son ex-compagne Halle Calhoun, âgée d’une vingtaine d’années. Comme en témoignent des proches de la jeune femme auprès de TMZ, celle-ci aurait été violentée au moins trois fois par le chanteur. L’une de ces violences s’est d’ailleurs passé visiblement devant des témoins. En 2017, ce dernier aurait frappé Halle Calhoun dans les coulisses d’un concert après que celle-ci aurait, selon lui, regardé un autre homme. Après l’avoir repoussée, R. Kelly l’aurait rattrapé avant de la projeter contre le mur.


Lire aussi > Accusé d’être le gourou d’une secte sexuelle, R. Kelly s’explique en chanson

Comme le rapporte TMZ, il existerait au moins deux autres incidents violents, dont un où R. Kelly aurait giflé Halle, toujours en la soupçonnant d’avoir regardé un autre homme.

Avec Belga

CIM Internet