Comment Anne Hathaway a dit adieu à ses complexes

Comment Anne Hathaway a dit adieu à ses complexes

anne hathaway

L'actrice aux derniers Golden Globes, le 6 janvier 2019. | © BELGA IMAGE.

People et royauté

Dans un entretien au magazine People, la comédienne Anne Hathaway révèle qu’elle a longtemps été dévorée par l’anxiété, au point parfois de ne pas se nourrir correctement.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

À l’image de nombre d’autres célébrités, Anne Hathaway a participé sur Instagram au « 10 year challenge ». Comme l’exige ce défi virtuel, elle a publié une photo d’elle en 2019 et une autre datant de 2009. La star de The Dark Knight Rises, Les Misérables et Ocean’s 8 a ajouté une légende commentant les deux clichés, le plus ancien la montrant particulièrement mince, excessivement même, semble-t-elle juger aujourd’hui. « Wouah. Regardez-moi en 2009, essayant à tout prix de ne pas mal faire. Regardez-moi en 2019, en train de faire ce qui me semble bien. Carrément agréable », écrit-elle.

Lire aussi > Pourquoi Anne Hathaway ne boira plus d’alcool pendant 18 ans

Ainsi qu’elle le raconte dans un entretien au magazine People, Anne Hathaway a longtemps été aux prises avec le doute et l’anxiété quant à son apparence. À nos confrères américains, elle assure désormais s’être libérée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Wow. Check out 2009 me trying so hard not to do anything wrong. Check out 2019 me doing what feels right. Wicked sweet 🙂 #10YearChallenge

Une publication partagée par Anne Hathaway (@annehathaway) le


« J’ai tout mal fait pendant si longtemps », déplore l’actrice de 36 ans dans People. Elle évoque des sentiments « de malaise, d’insécurité, de nervosité, d’anxiété », alors même que sa carrière décollait. « Je me souviens quand il y a dix ans j’étais effrayée par la saison des Oscars, je faisais ce que je pensais devoir faire : je ne mangeais quasiment rien à Noël. Je pensais que les stars de cinéma devaient avoir un certain physique. Je me contentais de fumer, fumer pour passer mes nerfs et je ne me nourrissais pas », se souvient Anne Hathaway.

Lire aussi > Anne Hathaway dénonce les privilèges blancs et hétérosexuels de nos sociétés

La comédienne, oscarisée en 2012 pour son rôle de Fantine dans Les Misérables, assure avoir aujourd’hui tourné la page. « J’ai compris qu’il fallait remercier la vie en prenant soin de soi », explique-t-elle. « Il ne faut pas s’excuser de prendre de la place, et je ne savais pas ça il y a dix ans », ajoute-t-elle. Anne Hathaway est mariée à Adam Shulman et mère d’un petit Jonathan, né en 2016.

CIM Internet