« Qu’ils aillent se faire… » : Gad Elmaleh répond aux accusations de plagiat

« Qu’ils aillent se faire… » : Gad Elmaleh répond aux accusations de plagiat

Gad Elmaleh. | © PHOTOPQR/LE PARISIEN

People et royauté

Dans une vidéo publiée jeudi sur Twitter, Gad Elmaleh, par l’intermédiaire de son personnage iconique Chouchou, a répondu aux accusations de plagiat.

D’après un article Paris Match France par La rédaction

Gad Elmaleh contre-attaque. Ciblé une nouvelle fois par des accusations de plagiat (il avait déjà évoqué ce sujet sur le plateau de « Quotidien » en février 2018, admettant que son idole Jerry Seinfeld était naturellement l’une de ses inspirations mais qu’il écrivait tout ses textes), l’acteur et humoriste s’est exprimé jeudi 14 février par le biais d’une courte vidéo publiée sur son compte Twitter.

Lire aussi > Épinglé pour plagiat, Gad Elmaleh banni d’une scène à Montréal [VIDÉO]

Pour prendre la parole et dénoncer les « hargneux », Gad Elmaleh s’est mué dans la peau de son iconique personnage Chouchou. « Coucou mes amours, coucou mes emmerdes ! […] Écoutez, je sors de ma tanière là aujourd’hui, je m’extirpe un peu du bois, j’attrape la lucarne, parce que j’entends des ouï-dire qui me ouï-dissent rien qui vaille. On va aller cash sur table. Le plagiat, alors… S’il y a une personne au monde qui doit s’insurger, se réclamer qu’on la plagie, c’est Chouchou ! Il a pris ma manière de parler, ma manière de bouger, de réfléchir, de m’exercer, de me mouvoir… Alors j’entends bien sûr : « oui, mais il a pris un mot par ci, un mot par là, c’est quoi cette phrase ? » », déclare-t-il.

Et de conclure : « Alors moi j’ai un message : où tu que tu sois, et qui que tu sois, dans ton village, ta ville, ton école, si un jour avec les réseaux sociaux ton coeur il a saigné ou pleuré, sois fort. Parce que les réseaux sociaux c’est pas la vie. Et la vie c’est pas les réseaux sociaux. Et les haineux, quelque part, eux aussi leur coeur il saigne. Alors ce soir, on va leur dire : qu’ils aillent tous se faire… bien… cajoler. Je vous aime », a-t-il lancé dans un rire.

Pour rappel, l’affaire des plagiats avait démarré en octobre 2017. Une personne anonyme répondant au pseudo de CopyComic sur Youtube avait alors commencé à publier des vidéos dans lesquelles il montrait des séquences de sketchs d’humoristes anglo-saxons et leurs reprises par des humoristes français parmi lesquels, Gad Elmaleh mais aussi Tomer Sisley et d’autres.

Lire aussi > Gad Elmaleh, Jamel Debbouze… Le monde du stand-up français plagierait à tour de bras

Mots-clés:
humour plagiat gad elmaleh
CIM Internet