Choupette, le chat le plus riche du monde ?

Choupette, le chat le plus riche du monde ?

Dessin de Choupette par Karl Lagerfeld. | © Jens Kalaene/dpa

People et royauté

Tout le monde ne parle que de ça. Choupette, la chatte birmane de Karl Lagerfeld, serait son héritière. Mais est-ce vraiment légal ?

« Choupette est le centre de mon monde. C’est une sorte de Greta Garbo. Elle a quelque chose d’inoubliable, dans sa façon de se mouvoir. Elle inspire par son élégance et son attitude », disait Karl Lagerfeld.

Lire aussi > Karl Lagerfeld est mort : Les meilleures punchlines d’un créateur pas comme les autres

Il expliquait également, dans l’émission « Le Divan » de Marc-Olivier Fogiel, ne pas avoir touché aux 3 millions d’euros que Choupette avait durement gagné en participant à des publicités. Il faut aussi rappeler que la chatte du couturier ne faisait pas des publicités pour de la simple nourriture pour chat. On avait pu notamment la voir en une de Vogue. Son maître lui avait même attribué deux dames de compagnie et un garde du corps.

Les internautes ne se sont pas empêchés de prendre la nouvelle avec beaucoup d’humour.

Situation légale

Mais cette succession, est-elle vraiment légale ? Le Figaro souligne qu’en France, un animal ne peut pas devenir hériter de son maître car ils ne sont pas reconnus en tant que personnes physique et juridique par la loi. Cette succession serait légale selon le droit allemand, mais sachant que le pays de résidence de Karl Lagerfeld était la France, tout laisse à croire que le droit français prime.

Lire aussi > Karl Lagerfeld : ce qu’il souhaite pour ses funérailles

Malgré tout, Choupette pourrait bien hériter de la fortune de son « papa ». Une personne morale ou une association pourraient être désignées comme bénéficiaires pour en faire profiter par la suite l’animal. Cette solution est très probable, d’autant plus que le couturier avait confié dans « Le Divan » en 2015, « s’il m’arrive quelque chose, la personne qui s’en occupera ne sera pas dans la misère ». On en saura donc plus sûrement dans les jours qui viennent, après lecture de son testament.

CIM Internet