Paris Match Belgique

Accusée de bodyshaming, Emily Ratajkowski répond (parfaitement) à ses détracteurs

emily ratajkowski

Emrata, en janvier 2019. | © Lionel Hahn/ABACAPRESS.COM

People et royauté

Après avoir posté une photo d’elle en maillot de bain sur la plage avec une amie, la mannequin Emily Ratajkowski a remis à leur place les trolls qui critiquent sa publication et le corps de son amie.

Une simple photo sur la plage entre amies, et Emily Ratajkowski doit répondre à tout un tas de critiques. Le cliché ressemble pourtant des milliers d’autres publiés sur le réseau social Instagram : deux amies bronzent sur la plage en maillot de bain. La mannequin en a même profité pour faire une petite publicité pour sa marque Inamorata.

Mais cachés derrière leurs écrans, les internautes peuvent rapidement devenir méchants. De nombreux commentaires s’attaquent notamment au corps de son amie. D’autres ont critiqué la mannequin pour avoir publié cette photo. « Publier ceci est un crime de haine contre cette fille », lance un internaute. « C’est tellement ridicule, c’est juste pour montrer à quel point elle est mince et en forme », critique une autre. « Elle savait exactement ce qu’elle faisait quand elle a posté cette photo. Elle a le meilleur corps, elle le sait (mais prétend le contraire) », juge une troisième.

Lire aussi > 5 choses que vous ne saviez pas sur… Emily Ratajkowski

 

View this post on Instagram

 

Beach buns @inamoratawoman

A post shared by Emily Ratajkowski (@emrata) on

Lire aussi > « C’est le diable » : Le nouveau coup de gueule de Jameela Jamil contre la retouche de photos

Face à ces critiques violentes, Emily Ratajkowski ne s’est pas laissé faire : « J’aime le corps de mon amie et elle et moi pensons qu’elle est magnifique ici. Et je suis fière qu’elle mette si bien mes maillots en valeur, a-t-elle répondu à l’un des commentaires. Tous ces haters sont fous. Ce n’est pas parce qu’on a l’habitude de voir un type de corps sur Internet que cela signifie que c’est le seul à devoir être considéré comme beau ».

Son amie a également répondu aux critiques : « Si je m’aime et aime ses créations et que je m’aime moi-même dans ses maillots, c’est tout ce qui compte ».

CIM Internet