Affaire Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann « choqué » et « dégoûté »

Affaire Christian Quesada : Jean-Luc Reichmann « choqué » et « dégoûté »

TF1

Jean Luc Reichmann et Christian Quesada. | © Anthony Dibon/Icon Sport/Olivier Arandel

People et royauté

Après l’arrestation de Christian Quesada, star des « 12 Coups de midi » ayant été écroué mercredi pour détention d’images pédopornographiques, Jean-Luc Reichmann a réagi sur son compte Instagram.

 

Comme tout le monde, Jean-Luc Reichmann tombe de haut. Après l’annonce de l’arrestation du candidat Christian Quesada (connu pour avoir cumulé un gain record de 800 000 euros dans son émission « Les 12 Coups de midi » sur TF1), écroué et placé en détention mercredi pour détention d’images pédopornographiques, l’animateur a réagi jeudi 28 mars sur son compte Instagram.

Lire aussi > Jean-Luc Reichmann : « J’ai fait visiter le plat pays à mes enfants »

« Choqué » et « dégoûté », Jean-Luc Reichmann ne mâche pas ses mots. « Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère. Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. Cette rage qui s’empare de moi m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants. Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble, y compris sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs », a-t-il écrit.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère. Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. Cette rage qui s’empare de moi m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants. Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble, y compris sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs. Jean-luc Reichmann

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Après avoir été placé en garde à vue lundi, Christian Quesada (54 ans) a reconnu les faits. « Des centaines d’images et vidéos compromettantes de mineurs et d’enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu’il échangeait avec d’autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs », a indiqué le procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode. « Il se rend compte de la gravité des faits mais explique avoir seulement consulté ces images et n’avoir jamais commis d’agression sexuelle », précise le magistrat. Selon l’AFP, les enquêteurs sont remontés jusqu’à lui suite à la plainte d’une jeune fille mineure qui expliquait avoir dialogué sur internet avec un autre personne se faisant passer pour un mineur. « Il lui demandait de se dévêtir, de lui envoyer des photos dénudées et lui a fait des propositions ouvertement sexuelles », avait conclu le magistrat.

CIM Internet