Philippe Malherbe a remercié Pascal Vrebos de lui avoir sauvé la vie

Philippe Malherbe a remercié Pascal Vrebos de lui avoir sauvé la vie

L'ancien journaliste de RTL va mieux à présent. | © Didier Bauweraerts

People et royauté

La défection de Joëlle Milquet comme première de cordée à Bruxelles a obligé l’état-major du cdH à recomposer ses listes.

 

Philippe Malherbe est passé de la deuxième place à la dernière. Avec, du coup, moins de chance d’être élu. En réalité, ce « déménagement » est lié à une toute autre cause. Revenons trois semaines en arrière. Studio radio animé par Pascal Vrebos. Face à Michel De Maegd (MR), autre présentateur de RTL embrigadé en politique, Philippe Malherbe ressent une forte pression à la poitrine.

Il a du mal à trouver ses mots. La fatigue due à son engagement qu’il prend très à cœur et aux trajets répétés ces derniers temps pour aller s’occuper de sa maman à Verviers ? Un examen cardiologique plus tard, le diagnostic est sans appel. Une opération est nécessaire.

Lire aussi >Elections 2019 : les attrape-voix vous saluent

Trois pontages sont implantés en extrême urgence. Il était moins une en réalité. Le bilan de santé est aujourd’hui positif. Le patient envoie déjà des sms avec beaucoup d’humour. Il a remercié Pascal Vrebos de lui avoir sauvé la vie. Sans ce débat, qui sait ? L’existence ne tient parfois qu’à un fil (de micro).

Philippe Malherbe se bat désormais pour retrouver la grande forme sans abandonner malgré tout son engagement politique. « Coûte que coûte », en somme.

CIM Internet