Britney Spears admise en hôpital psychiatrique

Britney Spears admise en hôpital psychiatrique

Britney spears

En janvier dernier elle avait déjà annoncé arrêter une série de concerts. | © EPA

People et royauté

La nouvelle est tombée en fin de soirée mercredi : Britney Spears a été admise en hôpital psychiatrique, selon les informations de TMZ.

Britney Spears inquiète. Mercredi 3 avril, le site TMZ a révélé que la chanteuse de 37 ans avait été admise en hôpital psychiatrique. Elle serait en « détresse émotionnelle » depuis que son père Jamie connaît de sérieux problèmes de santé. Fin 2018, il a été victime d’une rupture du côlon avant de subir deux interventions chirurgicales. La dernière est récente mais Jamie semble souffrir de complications. Une année difficile sur le plan émotionnel, qui avait poussé la pop star à interrompre sa série de concerts à Las Vegas en janvier dernier. « J’ai du prendre la décision difficile de concentrer mon attention et mon énergie sur ma famille. J’espère que vous comprendrez », s’était-elle exprimée sur son compte Twitter.

Britney Spears doit subir un traitement et son séjour en hôpital psychiatrique devrait durer environ un mois, révèle également le site TMZ. L’interprète de « Baby One More Time » qui traverse une période sombre a publié sur son compte Instagram hier : « Tombez amoureux en prenant soin de vous, votre corps et votre esprit » avant de poursuivre dans un commentaire : « On a tous besoin de prendre du temps pour soi ». Une publication que son petit ami, Sam Asghari, reprendra par la suite sur son compte Instagram en ajoutant : « Ce n’est pas une faiblesse, c’est un signe absolu de force. Les gens devraient uniquement être inspirés par cela, comme je le suis moi-même ».

 

View this post on Instagram

 

We all need to take time for a little « me time. » 🙂

A post shared by Britney Spears (@britneyspears) on

Une nouvelle hospitalisation qui rappelle la décente aux enfers de la chanteuse en 2007, période à laquelle elle s’était rasé le crâne devant une foule de photographes. Elle avait révélé par la suite souffrir d’un syndrome maniaco-dépressif. Alors qu’elle était au plus mal, c’est son père Jamie qui l’avait épaulée en la prenant entièrement sous sa tutelle. En contrôlant ses dépenses, ses décisions et ses fréquentations, il était parvenu à remettre sa fille sur le droit chemin.

CIM Internet