Paris Match Belgique

Scarlett Johansson : une femme indépendante avant tout

L'actrice veut montrer l'exemple à sa fille, Rose Dorothy | © Belga

People et royauté

Interviewée depuis Paris, ce jeudi, par caméras interposées sur l’émission britannique «Lorraine» de la chaîne ITV, l’actrice Scarlett Johansson s’est livrée sur sa fierté d’être une femme indépendante.

Une indépendance qui lui permet de montrer l’exemple à sa fille, Rose Dorothy, née en 2014. « Je suis si fière de faire un travail que j’adore et j’ai travaillé très dure pour arriver là où j’en suis aujourd’hui. Je suis fière de lui montrer, quand elle vient sur mon lieu de travail que sa maman est une femme indépendante qui fait les choses. C’est très important pour moi » explique la star. Actrice féministe et engagée, Scarlett Johansson avait assisté à la Women’s March en janvier dernier et défilé aux côtés de milliers de femmes pour soutenir le planning familial.

Engagée pour les femmes

Une association mis en danger par les projets de loi du président Donald Trump. Devant une foule en liesse, l’actrice avait prononcé un discours émouvant, suppliant le nouveau président de ne pas priver les femmes américaines de droits auxquels sa fille Ivanka Trump avait eu accès. Ce jeudi, Scarlett Johansson est également revenue sur cette cause qui est chère à son cœur, en disant : « Je pense qu’il est important de noter, que la Women’s March n’était pas contre Donald Trump. C’était simplement une marche pour les femmes. Je crois que les gens peuvent parfois oublier que leurs droits ne doivent pas être pris pour acquis mais protégés ».

Lire aussi : Le speech fort en émotion de Scarlett Johansson

 

© Belga

Continuer le combat

Scarlett, elle, continue le combat : « On doit continuer à se battre : le droit de choisir de comment vous disposez de votre corps, le droit à l’égalité des salaires. Ce sont des questions importantes. Il y a un déséquilibre. La discrimination hommes-femmes existe. Nous devons nous unir, et nous soutenir les uns et les autres en soulignant ce déséquilibre. Nous devons nous battre pour nos droits. En tant que femme, en tant que féministe et en tant que mère et en tant que membre de la société, c’était important pour moi d’être là ce jour-là ».

Nouveau rôle

Côté carrière, Scarlett Johansson ne cesse d’enchaîner les projets. En début de semaine, la star s’est rendue à Paris pour l’avant-première de son nouveau film Ghost in the Shell et en juin prochain, elle sera à l’affiche de Rough Night, une comédie décalée imaginée par Lucia Aneillo, l’une des scénaristes de la série à succès Broad City. Une nouvelle occasion pour les fans de voir Scarlett Johansson endosser un rôle comique. Il y a quelques semaines, l’actrice avait en effet défrayé la chronique en parodiant Ivanka Trump dans l’émission Saturday Night Live.

CIM Internet