Dépression, perte de confiance en elle : Les démons de Sophie Turner de Game of Thrones

Dépression, perte de confiance en elle : Les démons de Sophie Turner de Game of Thrones

sophie turner

Sophie Turner le 25 février dernier. | © Jean-Baptiste LACROIX / AFP.

People et royauté

Sophie Turner s’est confiée sur sa santé mentale et a révélé souffrir de dépression depuis « 5 ou 6 ans »

 

Pour des millions de personnes à travers le monde, Sophie Turner est Sansa Stark de Game of Thrones, qu’elle incarne depuis 2011. Une ancienne jeune fille fragile et manipulée devenue une femme de pouvoir respectée. En privé, l’actrice britannique de 23 ans a une santé mentale fragile. « Je souffre de dépression depuis 5 ou 6 ans maintenant », a-t-elle révélé dans le podcast « Phil in the Blanks ». « Le plus grand défi pour moi est de me lever chaque matin et de sortir de chez moi », a-t-elle expliqué.

Lire aussi > Sophie Turner de Game of Thrones est critique de saucisses sur Instagram

La jeune femme a été « frappée par la dépression » à l’âge de 17 ans, quand tous ses amis sont partis aller étudier à l’université alors qu’elle vivait toujours chez ses parents et tournait dans Game of Thrones. « Je me suis sentie très seule ». La célébrité et les commentaires négatifs qu’elle voyait sur les réseaux sociaux ont également joué un grand rôle dans sa descente aux enfers. « Tout a commencé à se dégrader au début de ma puberté quand j’ai commencé à prendre du poids (…) Vous voyez dix bons commentaires et vous les ignorez, mais un seul négatif peut vous ruiner ».

Son amitié « destructrice » avec Maisie Williams

Ces critiques ont eu un effet négatif sur sa confiance en elle et ont affecté son travail sur le tournage de la série HBO. « Je me disais que j’avais des boutons, que j’étais grosse, que j’étais une mauvaise actrice et je le croyais », a-t-elle encore dit. Sophie Turner avait même perdu l’envie de sortir avec ses amis. Durant cette période sombre, elle a pu compter sur le soutien de Maisie Williams, qui incarne sa soeur Arya Stark dans Game of Thrones, même si elle reconnaît aujourd’hui que leur amitié a pu être « destructrice » par moments. « On avait l’habitude de rentrer du travail, d’aller acheter de la nourriture au supermarché et manger au lit. Nous n’avons pas eu de vie sociale pendant quelques années. On restait que toutes les deux ».

Lire aussi > Sophie Turner révèle que Kit Harington est trois fois mieux payé qu’elle dans « Game of Thrones »

L’actrice, qui suit une thérapie et un traitement médical, affirme se sentir désormais « mieux ». Elle a également raconté comment sa relation avec son fiancé Joe Jonas l’a aidée à reprendre confiance en elle. « Lorsque quelqu’un vous dit qu’il vous aime chaque jour (…) je pense que ça vous aide à vous aimer un peu plus, alors oui, je m’aime. »

CIM Internet