Paris Match Belgique

Main sur le genou et comportement déplacé : Charlize Theron raconte sa perturbante audition avec un grand producteur

charlize theron

La comédienne le 24 février dernier. | © Mark RALSTON / AFP.

People et royauté

Lors de sa toute première audition à Hollywood, l’actrice sud-africaine s’est retrouvée dans une situation tristement trop fréquente pour bon nombre de femmes.

Près de deux ans que l’affaire Weinstein a éclaté et #MeToo continue à se propager. Nouvelle révélation en date : Charlize Theron a raconté, sur le plateau du « Howard Stern Show » ce lundi, une mésaventure qu’elle a vécu à l’age de 19 ans au cours de sa première audition.

Lire aussi > La mimique effarée de Charlize Theron face à Hanouna dit tout du consentement

Alors qu’elle commençait sa carrière d’actrice, elle est allée à la rencontre d’un producteur qui lui promettait un rôle. Elle devait le retrouver chez lui à 21h et quand il a ouvert la porte, il ne portait qu’un pyjama. L’actrice raconte : « On s’est assis et il s’est approché très près de moi, c’était étrange (…) Pendant qu’on discutait, je lui ai demandé s’il voulait que je joue une scène. Il m’a répondu ‘non non, on va juste discuter’. »

« J’étais tellement en colère avec moi-même »

C’est au moment où le producteur a posé sa main sur son genou que Charlize Theron est partie. L’actrice originaire d’Afrique du Sud raconte sa sensation lorsqu’il a fait ça : « C’est étrange, beaucoup de filles parlent de ça, quand ça arrive tu es juste stupéfaite, tu ne sais pas quoi faire. »

J’étais tellement en colère avec avec moi-même de n’avoir rien dit. Je me suis dit : ‘Je ne suis pas ce genre de fille, pourquoi je ne l’ai pas envoyé se faire f***** ?’

Lire aussi > Le message de détresse de Charlize Theron, scandaleusement célibataire

Une revanche huit ans plus tard

Huit ans plus tard, l’actrice explique que le producteur l’a contactée pour lui proposer un rôle. Une occasion pour Charlize Theron de boucler la boucle et de lui rappeler ce qu’il lui a fait subir. Face à cette histoire, le producteur ne put que répondre qu’il ne s’en souvenait simplement pas.

CIM Internet