Paris Match Belgique

Taylor Swift en a marre de répondre à cette question sexiste

Taylor Swift

Taylor Swift, le 1 mai 2019. | © Bridget BENNETT / AFP

People et royauté

À l’approche de la trentaine, la chanteuse américaine Taylor Swift n’échappe pas aux questions sexistes sur son âge et la maternité.

« Et les enfants, c’est pour quand ? » Une question inévitable que les femmes trentenaires en ont marre d’entendre. Et les célébrités ne sont pas épargnées. Vendredi 24 mai, Taylor Swift en a fait l’expérience lorsqu’elle accordait une interview à l’agence de presse allemande DPA. Le journaliste l’a lourdement interrogée sur son passage à la trentaine, le 13 décembre prochain, et la maternité. « Est-ce un tournant dans votre vie ? Aimeriez-vous être mère un jour, avoir des enfants ? » sont les questions traditionnelles auxquelles a eu droit la chanteuse américaine. Ce qui ne lui a pas plu. Agacée par cette question sexiste, elle a d’ailleurs décidé de ne pas y répondre. « Je ne pense pas qu’on pose cette question aux hommes qui vont avoir 30 ans. Donc je ne vais pas y répondre maintenant », a-t-elle rétorqué.

Lire aussi > « Bordel de mères » : Le compte Instagram qui dénonce la charge mentale maternelle

En répondant de la sorte, Taylor Swift rappelle qu’en 2019, la maternité est encore considérée comme « une histoire de femmes ». Pour celles qui n’ont pas d’enfants après 30 ans, la pression et les jugements sont constants. Car le modèle archaïque du bonheur voudrait que le seul objectif d’une femme est d’être mère. C’est faux.

Connue pour ses idées progressistes, la chanteuse originaire de Pennsylvanie a préféré évoquer ce que signifiait pour elle la fin de la vingtaine. « Nous sommes dans la vingtaine pour acquérir de l’expérience, essayer de nouvelles choses, échouer, faire des erreurs », souligne-t-elle avant de se projeter dans la prochaine décennie : « Je compte bien essayer d’échouer dans la trentaine. Mais je m’attends à ce que nous nous sentions un peu mieux que maintenant. Plus je m’en approche, plus je sens que c’est en train de se passer. »

Sa musique également touchée par le sexisme ordinaire

Ce n’est pas la première fois que l’interprète de « Shake It Off » se lève contre le sexisme ordinaire dont elle fait face. En 2014 déjà, elle avait poussé un coup de gueule après avoir été critiquée sur ses textes de chansons, jugés trop fleur bleue, se rappelle Elle. « Il y a des gens qui résument en disant ‘Elle écrit juste des chansons sur ses ex-copains’, et franchement, c’est un point de vue vraiment sexiste », avait souligné la chanteuse lors d’une interview accordée à la radio australienne 2DayFM. « Personne ne dit ça d’Ed Sheeran ou de Bruno Mars. Ils écrivent pourtant sur leurs ex, leurs petites-amies, leur vie amoureuse, et personne ne sort un drapeau rouge pour autant », avait-elle comparé.

Mots-clés:
sexisme Taylor Swift
CIM Internet