Le magnifique geste d’Ariana Grande pour le droit à l’avortement aux États-Unis

Le magnifique geste d’Ariana Grande pour le droit à l’avortement aux États-Unis

ariana grande

Ariana Grande au Met Gala, le 7 mai dernier. | © Angela WEISS / AFP

People et royauté

La chanteuse américaine Ariana Grande a fait preuve de générosité après son concert à Atlanta.

C’est ce que les médias américains ont appelé « une protestation monétaire ». Alors qu’une vague anti-avortement s’abat depuis plusieurs mois sur les États-Unis, Ariana Grande a une nouvelle fois affiché son engagement féministe. Après son concert à Atlanta dans le cadre de son « Sweetener World Tour » le 8 juin dernier, la chanteuse américaine a reversé l’intégralité des bénéfices de son concert soldout au Planned Parenthood, le planning familial américain qui lutte pour la protection des droits reproductifs et l’accès aux soins de santé aux États-Unis.

Avec ce geste, l’interprète de « Thank you, next » a apporté son soutien aux femmes vivant dans l’État de Georgie, dont la capitale est Atlanta, qui a adopté en mai dernier une loi extrêmement restrictive sur l’avortement. Ce texte signé par le gouverneur de Géorgie Brian Kemp interdit l’interruption volontaire de grossesse dès que les battements de coeur du foetus peuvent être détectés. Selon ses opposants, cette loi revient à « supprimer purement et simplement le droit à l’avortement » puisque le battement de coeur est généralement entendu à la sixième semaine de grossesse, lorsque la plupart des femmes ignorent encore être enceintes. La Géorgie n’est pas la seule à avoir adopté une loi anti-avortement. D’autres États tels que le Missouri, l’Alabama, l’Ohio ou encore le Kentucky ont adopté des lois similaires, parfois bloquées par la justice comme ce fut le cas au Mississippi. 

Lire aussi > #YouKnowMe : La réponse courageuse des femmes contre la loi anti-avortement en Alabama

« C’est incroyable, merci. Nous sommes si reconnaissants pour votre engagement de longue date en faveur des droits des femmes et pour votre soutien aux côtés de Planned Parenthood pour défendre l’accès aux soins de santé sexuels et reproductifs », a remercié l’organisation qui aurait reçu 250 000 dollars, selon le magazine People.

Interrogée par le magazine américain, la présidente de la puissante organisation Planned Parenthood Leana Wen a déclaré que le don d’Ariana Grande était arrivé à « un moment critique ».  «Les politiciens anti-femmes de la santé tentent d’interdire tout avortement médicalisé et sans risque. Ce n’est pas ce que veulent les Américains, ni quelque chose qu’ils défendront », a affirmé la président avant d’ajouter : « Nous ne cesserons pas de nous battre – quoi qu’il en soit. »

CIM Internet