Paris Match Belgique

Meghan et Harry appellent à sauver la planète et créent une vague de colère

harry

Meghan et Harry, le 8 juin 2019 à Londres. | © Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

People et royauté

Lundi, Meghan Markle et le prince Harry ont sensibilité leurs fans au sujet de leur empreinte carbone, quelques jours après que de nouveaux chiffres ont montré que les émissions de la famille royale avaient doublé depuis l’année dernière.

Dans la matinée du lundi 1er juillet, Meghan Markle et son époux le prince Harry se sont emparés de leur compte Instagram officiel, Sussex Royal, pour sensibiliser leurs abonnés aux problèmes environnementaux. « Dans la continuité de notre approche mensuelle de sensibilisation sociale visant à éclairer les comptes qui œuvrent pour un changement positif, nous nous intéressons au mois de juillet à l’environnement », pouvait-on lire sur le réseau social. Ils poursuivent : « Il y a un compte à rebours pour protéger notre planète -avec le changement climatique, la détérioration de nos ressources naturelles, la mise en danger de la faune sacrée, l’impact des plastiques et des microplastiques et les émissions de combustibles fossiles, nous mettons en péril ce bel endroit que nous appelons « chez nous »- pour nous-mêmes et pour les générations futures. Sauvons-le. »

À la suite de leur publication, le duc et la duchesse de Sussex ont invité leurs abonnés à consulter plusieurs comptes Instagram axés sur l’environnement, notamment la fondation pour la lutte contre le changement climatique de Leonardo DiCaprio. Ils expliquent : « Ce n’est que maintenant que nous commençons à remarquer et à comprendre les dégâts que nous avons causés. Avec près de 7,7 milliards d’habitants sur cette Terre, chaque choix, chaque empreinte, chaque action fait la différence (…) Nous ne pouvons le faire qu’ensemble, et chaque petit geste compte. »

View this post on Instagram

As a continuation of our monthly social awareness approach to shine a light on the accounts that are working towards positive change, for the month of July we turn our attention to the environment. There is a ticking clock to protect our planet – with climate change, the deterioration of our natural resources, endangerment of sacred wildlife, the impact of plastics and microplastics, and fossil fuel emissions, we are jeopardizing this beautiful place we call home – for ourselves and for future generations. Let’s save it. Let’s do our part. Quote from The Duke of Sussex: “Environmental damage has been treated as a necessary by-product of economic growth. So deeply ingrained is this thinking that it has been considered part of the natural order that humankind’s development comes at the expense of our planet. Only now are we starting to notice and understand the damage that we’ve been causing. With nearly 7.7 billion people inhabiting this Earth, every choice, every footprint, every action makes a difference.” *********************************************************** Please visit the accounts we are following this month for more details on how you can make great change and help save our planet. We can only do this together, and every little bit helps. 🌏 All photos included are from the above accounts

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on


Les émissions de CO2 de la famille royale ont doublé entre 2018 et 2019

Rapidement, si la publication a atteint plus de 150 000 « J’aime » et a reçu de nombreux commentaires d’approbation, elle a aussi engendré une vague de colère de la part des Britanniques. En effet, un rapport publié la semaine dernière a montré que le total des émissions de CO2 pour les voyages d’affaires de la famille royale en 2019 s’élevait à 3 344 tonnes, contre 1 687 tonnes en 2018. Tandis que les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 3% en raison de l’utilisation accrue d’aéronefs pour les voyages d’affaire à l’étranger. « Excellente initiative, mais qu’en est-il des vols effectués par toute la famille royale ? Peut-être qu’il est temps de donner l’exemple. Soyez le changement dont notre planète a besoin », pouvait-on lire dans un commentaire de la publication. Meghan Markle et le prince Harry se sont rendus, entre autres, au Maroc, à Dublin, à Sydney, à Merbourne, aux îles Fidji, aux Tonga et en Nouvelle-Zélande pour l’année 2018-2019.

Lire aussi > La rénovation du cottage de Meghan et Harry qui fait grincer des dents

Cependant, le Daily Mail a précisé lundi que la majorité des voyages officiels concernaient ceux du prince Charles et de son épouse Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles, qui ont visité les Caraïbes, l’Afrique et l’Europe au nom de la reine Elizabeth II. Les chiffres montrent également une baisse de la consommation d’énergie du palais de Buckingham, suites à des efforts déployés par ce dernier pour réduire son impact sur l’environnement.

CIM Internet