Paris Match Belgique

Ce que disent les larmes de Miguel Herrán sur la superficialité d’Instagram

miguel herran

Miguel Herrán, dans La Casa de Papel. | © Instagram / miguel.g.herran

People et royauté

L’acteur qui incarne Rio dans La Casa de Papel a partagé une vidéo bouleversante (et sincère) à ses millions de fans.

Des larmes, rien que des larmes. Dans une vidéo partagée sur son compte Instagram, la star de la série Casa de Papel n’a pas les mots pour décrire l’émotion qui le submerge. Devant ses millions de fans, les yeux humides, Miguel Herrán se contente de filmer son visage crispé et triste.

Bouleversante autant qu’interpellante, la vidéo est accompagnée d’un message que l’acteur adresse à celui qui voudra l’entendre : « Je ne vais pas entrer dans les détails de ce qui m’arrive, car je ne le sais même pas moi-même. Mais c’est moi ici. Sans filtres, sans édulcorant et sans mensonge ».

Machine à mensonges

Partagé il y a quatre jours, le message de Miguel Herrán – alias Rio – est loin d’être anodin. En choisissant de tomber le masque, l’acteur espagnol  évoque ce que beaucoup d’autres vivent et ressentent au quotidien. « Je pourrais poster un millier de super photos que j’ai rassemblées pour alimenter cette machine à mensonges qu’est Instagram », écrit-il. « Je pourrais gonfler mon ego et remplir mon vide par des likes. Mais pas aujourd’hui. J’ai décidé de vous donner une part sincère de moi-même. »

Lire aussi > Réseaux sociaux et bonheur, un duo incompatible ?

Si d’autres célébrités comme Selena Gomez ont déjà dénoncé les pièges d’Instagram – et des réseaux sociaux en général, rares sont ceux qui ont osé afficher leur vulnérabilité aux yeux du monde entier. Bien qu’en restant silencieux sur les causes de sa détresse, le comédien de 23 ans dénonce à demi-mot la superficialité quasi omniprésente sur la plateforme des influenceurs et l’absence d’authenticité, qu’elle soit physique ou psychologique.

Derrière les apparences

Preuve que son message résonne, l’acteur qui incarne le rôle de Christian dans Elite a reçu en quelques heures une vague de soutien de la part de ses abonné.es ainsi que d’autres célébrités côtoyées lors de tournages. Parmi les commentaires empreints de douceur et de compréhension, on peut également lire ceux de certains acolytes de La Casa de Papel. « Je t’embrasse, mon ami. Courage », a écrit Álvaro Morte, alias le Professeur. « Je t’aime mon petit », a posté celle qui joue Monica dans la série dont la saison débarque le 19 juillet sur Netflix. D’autres ont insisté sur les notions d’amour, de force et de courage, tout en rappelant que derrière les apparences, la fragilité (aussi) existe.

CIM Internet