Paris Match Belgique

Anne Hathaway annonce sa deuxième grossesse et se confie sur l’infertilité féminine

Anne Hathaway

La comédienne n'a pas peur d'évoquer des sujets forts lors de ses prises de parole. | © VALERIE MACON / AFP.

People et royauté

« Ce n’est pas pour un film », a plaisanté l’actrice sur Instagram.

Anne Hathaway n’a pas peur de faire voler les tabous en éclats. Qu’il s’agisse de ses complexes, de la question raciale aux États-Unis ou de défendre la communauté LGBT, la comédienne de 36 ans prend regulièrement des prises de position marquées et affirme son ouverture face à la culture de la langue de bois. Déja maman d’un petit garçon de 3 ans, Jonathan, l’actrice a annoncé une très belle nouvelle via son compte Instagram ce mercredi : elle et son mari, Adam Shulman, attendent leur deuxième enfant. Elle en a profité pour évoquer l’infertilité féminine et son expérience personnelle.

Lire aussi > Pourquoi Anne Hathaway ne boira plus d’alcool pendant 18 ans

« L’Enfer que sont l’infertilité et la conception »

« Blague à part, pour tous ceux qui font face à l’Enfer que sont l’infertilité et la conception, sachez que le chemin n’a été facile pour aucune de mes deux grossessesJe vous envoie encore plus d’amour », a-t-elle déclaré à ses près de 15 millions d’abonnés en dévoilant un cliché en noir et blanc où l’on voit apparaître son « baby bump ». Un beau message de soutien à tous les couples qui ont des difficultés à devenir parents.


Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle avec Les Misérables (Tom Hooper) en 2013, la star a reçu une pluie de soutien suite à sa touchante publication. Elle n’est pas la première personnalité à s’ouvrir de cette manière sur l’infertilité féminine. L’an passé, Beyoncé avait confié à Vogue avoir lutté pour tomber enceinte. Chrissy Teigen s’était elle aussi épanchée sur ses probèmes d’infertilité en 2015.

Lire aussi > Pourquoi il faut protéger les femmes suivant un traitement de la fertilité

En Belgique, l’infertilité toucherait 10 à 15% des couples. Il existe des possibilités de traitement pour de nombreux troubles mais, malgré les progrès médicaux exceptionnels réalisés dans ce domaine, elle reste inexpliquée dans 10% des cas environ.

CIM Internet