Paris Match Belgique

Non, Kate Middleton ne fait pas de botox : Kensington Palace éteint les rumeurs

Kate Middleton en juin 2019. | © IMAGO

People et royauté

Un chirurgien a déclaré que la duchesse de Cambridge était adepte de médecine esthétique sur les réseaux sociaux.

Kate Middleton, fan de botox ? C’est ce qu’avançait le chirurgien britannique Munir Somji sur Instagram le 24 juillet. La publication, supprimée depuis, proposait un avant/après qui, selon lui, le prouvait.

Des rumeurs « catégoriquement fausses »

Selon Page Six, Munir Somji sous-entendait même que la Duchesse était une cliente de sa clinique, qui se trouve à 10 minutes en voiture du domicile des Cambridge. « Notre Kate adore un peu de ‘baby botox’ (du botox injecté en très petites quantités, NdlR) », expliquait-il. « Observez la réduction des rides sur le front », précisait également le chirurgien.

Des propos qui ont rapidement fait le tour de la toile et des médias, ce qui n’a pas tardé à provoquer l’ire de Kensington Palace. Fait assez rare pour être souligné, le Palais s’est (très) rapidement fendu d’une réponse nette et précise. Les rumeurs sont « catégoriquement fausses », a-t-on insisté en précisant bien que la famille royale « ne faisait jamais la promotion d’activités commerciales ».

Lire aussi > L’avis tranché (et assumé) de Melania Trump sur la chirurgie esthétique

Du côté de la Dr. MediSpa Clinic, on a également tenté d’arrondir les angles : « Il pensait que ces photos avant/après étaient un bon moyen de montrer les effets du botox et du baby botox qu’il utilise lui-même ». En se faisant un peu de publicité sur le dos de Kate Middleton au passage ?

CIM Internet