Paris Match Belgique

Le prince Harry confie à Jane Goodall combien d’enfants il aimerait avoir (et vient démentir les rumeurs)

meghan harry

Le petit Archie ne fera visiblement pas partie d'une grande fratrie. | © AFP PHOTO / SUSSEXROYAL / CHRIS ALLERTON.

People et royauté

Dans une conversation exclusive avec l’anthropologue Jane Goodall, à paraître dans le Vogue UK de septembre, le prince Harry assure ne pas vouloir une grande tribu, et ce pour aider à la protection de l’environnement.

Une semaine après leur rencontre, l’édition britannique de Vogue a publié une conversation pleine de tendresse entre le prince Harry et la Docteure Jane Goodall, dont l’intégralité sera diffusée dans la version papier de rentrée, dont la rédactrice en chef exceptionnelle n’est autre que Meghan Markle.

Lire aussi > Quand Michelle Obama donne des conseils sur la maternité à Meghan Markle

Le duc de Sussex et la primatologue abordent évidemment le réchauffement climatique et les défis environnementaux auxquels fait face la planète, mais un autre sujet surprise s’invite sur la table : la question de ne pas trop procréer pour limiter son empreinte carbone.

« Deux enfants maximum ! »


« Je pense qu’étrangement, grâce aux personnes que j’ai rencontrées et aux endroits que j’ai visités, j’ai toujours eu un lien et un amour pour la nature », confie l’époux de Meghan Markle, avant de préciser qu’il est encore plus sensible à la protection de la Terre depuis qu’il est papa. « Je vois les choses différemment maintenant, sans aucun doute. Mais j’ai toujours voulu essayer de le faire, même avant d’avoir un enfant et dans l’espoir d’avoir des enfants … ». À cette déclaration, l’éthologue répond : « Pas trop ! », pour alerter son interlocuteur sur le fait qu’avoir moins d’enfants permet de réduire l’empreinte carbone.

Lire aussi > Cette réaction de Meghan Markle que toutes les jeunes mamans peuvent comprendre

Que Jane Goodall se rassure, le père d’Archie envisage d’avoir « deux enfants maximum », comme il le déclare dans cette interview. Et d’ajouter : « Aussi intelligents que nous sommes, ou aussi évolués que nous sommes tous supposés l’être, nous devrions pouvoir laisser quelque chose de mieux pour la prochaine génération. » Des propos qui viennent faire taire les rumeurs qui donnaient au couple Sussex l’envie d’avoir une grande famille.

CIM Internet