Paris Match Belgique

Le nouveau projet d’Emma Watson pour les victimes de harcèlement au travail

Emma Watson

Emma Watson. | © CHRIS DELMAS / AFP

People et royauté

Très engagée dans la lutte pour les droits des femmes, l’actrice soutient une nouvelle initiative visant à défendre les femmes victimes de harcèlement et d’agression sexuelles sur leur lieu de travail.

Emma Watson marque une nouvelle étape dans son combat pour la défense des droits des femmes. Icône féministe, la jeune femme est très engagée dans la lutte pour l’égalité des genres. Depuis 2014, elle est ambassadrice de bonne volonté par l’ONU Femmes. La même année, elle devient le visage et la porte-parole de la campagne HeForShe. Désormais, à 29 ans, elle continue de s’investir énormément dans le mouvement Time’s Up.

Aujourd’hui, elle lance un tout nouveau projet : une ligne d’appel destinée aux femmes harcelées par leur employeur ou d’autres travailleurs. Cette nouvelle ligne téléphonique (020 7490 01152), gratuite, bien entendu, a été lancée ce lundi au Royaume Uni. Elle vise à apporter soutien et conseils sur la manière de faire valoir ses droits, plus précisément en milieu professionnel.

« Comprendre quels sont vos droits, comment vous pouvez les faire valoir et les choix que vous avez est fondamental pour créer des espaces de travail sûrs pour tout le monde. Cette ligne de conseil représente un progrès considérable pour garantir le soutien de toutes les femmes, où que nous travaillions », explique Emma Watson au quotidien The Sun.

Lire aussi > Emma Watson, Keira Knightley, Carey Mulligan… 200 actrices britanniques signent une lettre contre le harcèlement sexuel

L’actrice souligne que plus de la moitié des femmes employées au Royaume-Uni ont déjà été harcelées sur leur lieu de travail. « On a enfin l’impression que les gens réalisent l’ampleur du problème ! »

Les conseils apportés sont de nature psychologique, mais aussi juridique. En effet, dans de telles situations, les femmes peuvent se sentir dépourvues et coincées. C’est pourquoi l’objectif est aussi de les guider dans leurs démarches.

Comprendre pour mieux se défendre

En pratique, c’est l’association Rights of Women qui fournira ces conseils. Deeba Syed, conseillère juridique pour l’association, déclare que cette ligne permettra aux femmes « de faire des choix informés quant aux prochaines étapes, en ce compris comment naviguer dans le système judiciaire en confiance ». Car en effet, « nous savons que les plaintes pour harcèlement sexuel sur le lieu de travail sont souvent traitées d’une manière genrée qui est négative, diminuante, voire qui peut mener à une victimisation », explique la juriste.

« C’est pour cela que nous travaillerons aussi à démanteler les problèmes structuraux sous-jacents, qui rejettent tout le poids de la faute sur les victimes et qui compliquent les démarches des femmes qui voudraient se lancer dans une action juridique », ajoute-t-elle.

D’après The Sun, l’interprète d’Hermione aurait donné un million de livres (près de 1 090 000 euros) pour lancer cette ligne d’appel. Gérée par l’association caritative, elle sera également soutenue par les pouvoirs publics.

Avec Belga

CIM Internet