Paris Match Belgique

Meghan et Harry victimes de lynchage public, les stars montent au créneau

meghan markle prince harry

Le prince Harry et Meghan Markle, le 14 juillet dernier à Londres. | © Belga

People et royauté

Elton John, P!nk, Ellen Degeneres ou encore Jameela Jamil… Plusieurs célébrités accusent les tabloïds et le peuple britannique de lynchage public.

 

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais. » Voici ce que pense la presse britannique des grands discours des Sussex. En l’espace d’une semaine, les parents de bébé Archie se sont déplacés à trois reprises en jet privé. Un sacré toupet, pour un couple qui clame haut et fort son engagement pour le climat et la planète.

Plus d’une semaine après leurs pérégrinations entre Londres, Ibiza (pour trinquer aux 38 bougies de la duchesse) et Nice, Meghan et Harry continuent de s’attirer les foudres de la presse britannique. Taxés d’hypocrites, l’héritier du trône et l’ex-actrice américaine feraient mieux de « montrer l’exemple » et de s’occuper de leur empreinte carbone, fulminent les tabloïds. Silencieux depuis l’éclatement de la polémique, le couple royal tente de se protéger des ondes négatives qui ne cessent de s’accumuler au-dessus de Frogmore Cottage. Et heureusement, ils peuvent compter sur le soutien de plusieurs célébrités qui n’hésitent pas à monter au créneau.

Lynchage public

Alors qu’il les avait accueilli dans sa villa niçoise à la mi-août, Elton John fut l’un des premiers à défendre le couple Sussex, se disant « bouleversé » par le traitement « déformé » et « malicieux » de la part des médias anglais. « Pour maintenir un haut degré d’une protection bien méritée, nous leur avons fourni un jet privé », a assuré l’artiste, ajoutant que l’appareil était neutre en carbone. « Je respecte et applaudis énormément l’engagement caritatif de Meghan et Harry et j’appelle la presse à cesser ces incessantes et mensongères diffamations perpétrées presque quotidiennement », écrivait-il sur Twitter.

Lire aussi > Meghan et Harry viennent en aide aux éléphants et partagent des photos inédites de leur voyage en Afrique

Un message précédent celui de la chanteuse P!nk, « heureuse de voir que des gens prennent la défense des Sussex ». Toujours sur Twitter, l’interprète de « So What » écrit : « La façon dont les gens traitent Meghan Markle est la forme de harcèlement la plus publique que j’ai vue. C’est devenu hors de contrôle. Soyons tous un peu plus gentils, ok ? Montrons à nos enfants que c’est cool d’être aimable ». De son côté, la journaliste américaine Ellen DeGeneres a également témoigné de la bienveillance du couple marié au château de Windsor en juin 2018. « Ma femme Portia et moi-même les avons rencontré en Angleterre pour parler de leur travail pour préserver la faune sauvage. Ils étaient particulièrement terre-à-terre et pleins de compassion », affirme-t-elle. « Imaginez être attaqué pour la moindre chose que vous faites, alors tout ce que vous essayez de faire c’est de rendre le monde meilleur », poursuit l’animatrice et humoriste.

Racisme et harcèlement

Pour l’actrice Jameela Jamil, tout semble avant tout être une question de couleur de peau. Interviewée le 11 août dernier par le Sunday Times Magazine, la star de The Good Place se disait « mortifiée par la tendance des Britanniques à chercher la petite bête » quand il s’agit des Sussex, et particulièrement de Meghan – victime de racisme d’après son amie l’actrice Priyanka Chopra. « Espérons simplement que nous vivons une période de transition et que les choses s’améliorent bientôt, car si Meghan était une femme blanche, toutes les choses audacieuses qu’elle fait seraient célébrées », estime l’activiste et porte-parole du body-positivism.

Lire aussi > Meghan et Harry appellent à sauver la planète et créent une vague de colère

Ce mardi, la présentatrice télé de 33 ans a poussé un nouveau coup de gueule, s’adressant directement à la presse de son pays. « Chère Angleterre, chère presse britannique, dites simplement que vous la détestez [Meghan Markle, ndlr] parce qu’elle est métisse, et lui [Harry, ndlr] pour avoir épousé une femme métisse et que vous en avez ras-le-bol, bon sang ! », lâche-t-elle sur Twitter. « Votre harcèlement est flagrant et terriblement embarrassant. Vous avez tous perdu la tête. On est en 2019. Grandissez », ajoute-t-elle avant de poursuivre dans un second post : « Je n’oublierai jamais cette fois où j’ai lu un merdique torchon britannique écrire : ‘L’ADN exotique de Meghan Markle épaissira certainement la lignée bleue royale’ (se cogne la tête contre la table et vomit dans sa propre bouche) ».

 

Lire aussi > Faut-il s’indigner de la mode du thé détox comme l’actrice Jameela Jamil ?

Face aux critiques accusant Meghan et Harry d’avoir choisi le jet privé plutôt qu’un « vol commercial » pendant leurs vacances en France, Jameela Jamil conclut : « Aussi, ce n’est pas prudent pour les citoyens d’être dans les mêmes avions que les membres de la famille royale ou les présidents, bande de crétins finis. Ils sont les cibles prioritaires de kidnapping et parfois d’assassinat. C’est dans notre intérêt de ne pas être menacés par la proximité de personnes occupant des postes aussi importants ».

CIM Internet