Paris Match Belgique

Réseaux sociaux, médias, Gilets jaunes, rouges, verts : Michel Sardou hait notre époque

michel sardou

Le chanteur ce matin sur le plateau de RTL France. | © Capture d'écran Twitter / @RTLFrance.

People et royauté

Le chanteur français Michel Sardou était l’invité de RTL ce lundi matin. Il en a profité pour régler ses comptes avec notre époque, qu’il « hait » viscéralement. 

 

On le connait pour son franc-parler et ses chansons engagées…. Michel Sardou, acteur, est en promotion pour une pièce de théâtre de Sacha Guitry, « N’écoutez pas Mesdames ! », qui jouera sur les planches du théâtre de la Michodière du 12 septembre au 3 novembre 2019 à Paris. Invité de l’émission Laissez-vous tenter sur RTL, l’interprète des « Lacs du Connemara » en a profité pour régler ses comptes avec notre époque. « Je hais cette époque. Je hais ce siècle », a fustigé le chanteur, avant de regretter le temps des années 70-80 quand « on fumait, on faisait l’amour, on roulait vite, on pouvait boire, le théâtre marchait, les affaires marchaient… ».

Lire aussi > Cette radio flamande veut battre un record complètement fou sur le son de Michel Sardou

En faveur du Parti animaliste

Un temps révolu par la faute des « réseaux sociaux ridicules » où « des abrutis s’expriment » et « les débats » à la télévision où « ils (les médias) nous prennent pour des cons ». Plus surprenant, Michel Sardou regrette le temps où l’on pouvait faire Paris-Marseille en six heures en voiture. « On ne peut plus rouler vite », constate-t-il, avant de s’en prendre aux automobilistes qui ont toujours le permis à 90 ans. Sur le plan politique, Michel Sardou renvoie tous les partis et mouvements dos à dos : « les gilets jaunes et les gilets rouges et les gilets bleus, et les gilets verts… », avec une exception, le Parti animaliste dont il s’imagine en riant prendre la présidence. « Je défends les petites bêtes, voilà ».

CIM Internet