Paris Match Belgique

Qui est Phoebe Waller-Bridge, la nouvelle reine de la comédie ?

Phoebe Waller-Bridge

Phoebe Waller-Bridge aux Emmy Awards. | © Robyn Beck / AFP

People et royauté

Après son sacre aux Emmys, la scénariste et actrice britannique Phoebe Waller-Bridge vient de signer un deal majeur avec Amazon. 

Plus personne ne doute du talent de Phoebe Waller-Bridge. Tout ce qu’elle touche, écrit ou joue, se transforme en succès. Aux derniers Emmy Awards, dimanche 22 septembre, la Britannique de 34 ans était la grande gagnante de la soirée. Elle est repartie avec trois statuettes, décrochant les prix de la Meilleure comédie, la meilleure actrice dans une comédie et du meilleur scénario pour sa série Fleabag. L’actrice multirécompensée a accueilli ce succès tonitruant avec son habituelle ironie : « C’est tout simplement merveilleux et rassurant de savoir qu’une femme dégoûtante, tordue et en colère puisse gagner aux Emmys », a-t-elle lancé, en référence à son personnage.

Fleabag est en réalité inspiré en partie de sa propre personnalité, dont elle exacerbe les traits. Enfant, Phoebe Waller-Bridge était d’ailleurs surnommée « flea », « la puce » en français. Après avoir étudié l’art dramatique à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, la jeune diplômée galère, comme beaucoup, à trouver du travail. Elle aurait pu devenir une star grâce à la série Downton Abbey, mais le directeur de casting la juge « trop marrante«  lors de son audition pour le rôle d’une des soeurs Crawley. Après cet échec, l’actrice fait une apparition dans la seconde saison de la série britannique Broadchurch. Mais sa carrière peine à décoller. « Décrocher un rôle était très difficile, alors je m’en suis taillé un sur mesure », explique-t-elle à Télérama. La jeune femme décide alors d’écrire son propre one-woman-show, Fleabag, mettant en scène une jeune Londonienne à la vie chaotique, obsédée par le sexe, qui peine à surmonter le décès de sa meilleure amie. Portée par une plume décalée et un humour corrosif, la pièce obtient une adaptation sur Prime Video en 2016, écrite et incarnée par PWB elle-même. Résultat : deux saisons sans filtres, hilarantes, sans être grotesques, et résolument féministes.

Lire aussi > Phoebe Waller-Bridge veut « dire les choses que les femmes ne disent pas ouvertement »

fleabag
Dans la deuxième saison, cette accro au sexe se veut encore plus auto-destructrice, en tombant amoureuse d’un prêtre. © Amazon

Sur tous les fronts

L’actrice au sarcasme facile a confirmé que Fleabag n’aura pas de saison 3, du moins pas avant très longtemps. Mais, que les fans se rassurent, elle ne va pas rester les bras croisés. Phoebe Waller-Bridge a été appelée au chevet du script du 25e opus des aventures de James Bond, à la demande expresse de 007 lui-même, à savoir le comédien Daniel Craig, qui voulait voir davantage d’humour et des personnages féminins plus profonds qu’à l’accoutumée dans ce film attendu en salle en avril 2020. L’année prochaine, elle reviendra certainement avec la troisième saison de sa série Killing Eve, saluée par la critique. Récompensée du prix de la meilleure comédienne dans un drama face à sa collègue Sandra Oh aux derniers Emmys, Jodie Comer n’a d’ailleurs pas tari d’éloges à propos de la créatrice de la série : « Tu es la personne la plus douée que je connaisse. »

HBO a également fait appel à cette créatrice, réalisatrice, scénariste, productrice et actrice pour l’un de ses prochains projets : Run, consacrée à une femme ayant l’opportunité de rompre avec son train-train quotidien pour réinventer sa vie. Cette dernière sera interprétée par Merritt Wever, remarquée récemment dans Unbelievable, et donnera la réplique à Domhnall Gleeson, qui nous a fait fondre dans About Time. Pour cette prochaine série, PWB s’accompagne de sa complice de longue date, Vicky Jones, qui avait mis en scène Fleabag sur les planches dans sa version originale.

Lire aussi > Bad Bitches Only : Le jeu de cartes façon Time’s Up qui met les femmes les plus « badass » à l’honneur

Dernière nouvelle : l’actrice aux multiples casquettes a signé un nouveau contrat avec Amazon, estimé à environ 20 millions de dollars par an pour trois ans, par les médias d’Hollywood. « Travailler avec l’équipe sur Fleabag a été un partenariat créatif de rêve. Je me sentais chez moi », écrit-elle dans un communiqué, avant d’ajouter : « J’ai hâte de commencer. » La directrice d’Amazon Studios, Jennifer Salke, a couvert la trentenaire de louanges, la qualifiant d’« intelligente, brillante, généreuse et une virtuose sur plusieurs fronts, y compris l’écriture, le jeu et la production ». Les contenus que Phoebe Waller-Bridge va créer et produire ne sont pas encore connus, mais l’excitation est déjà à son comble.

CIM Internet