Paris Match Belgique

« Je ne pensais pas que tu t’en sortirais » : Les mots poignants de Michael Douglas à son fils Cameron

michael douglas

L'acteur et son fils en mai 2018. | © DAVID MCNEW / AFP.

People et royauté

L’acteur s’est exprimé sur l’ancienne addiction à la drogue de son fils.

Michael Douglas a beau être une immense star internationale, il n’en reste pas moins un père comme un autre qui s’est beaucoup inquiété pour son fils ainé Cameron. L’acteur de 75 ans a en effet traversé des périodes très douloureuses à cause de l’addiction à la drogue de ce dernier. Dans une interview croisée entre le père et le fils publiée sur ABC, les deux hommes sont revenus sur cet épisode sombre de leur vie.

Lire aussi > Le coin de paradis de Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones aux Bermudes cherche preneur [PHOTOS]

« Je détestais l’épave que devenait ma vie à cause des drogues, mais je ne pouvais juste pas m’arrêter, » a ainsi confié Cameron. Cameron a commencé comme beaucoup d’ados par consommer de l’alcool et de la marijuana. Mais ce dernier a fini par tomber dans la cocaïne et l’héroïne. Pour finalement dealer de la méthamphétamine pour s’acheter ses doses.

Une descente aux enfers qui a eu de graves répercussions sur la vie de famille de Michael Douglas, à l’époque en couple avec le mannequin Diandra Luker, la mère de Cameron. Ces derniers ont traversé de nombreuses périodes douloureuses, d’autant que leurs efforts pour sortir leur fils de cette spirale infernale semblaient complètement vains. « Il y a eu des moments où l’espoir nous a quittés… et alors c’est comme un train qui quitte la gare. Notre vie n’était plus qu’une succession de crises. J’ai cru que j’allais le perdre, » a déclaré Michael Douglas. « C’est le pouvoir pernicieux de l’addiction, sa mainmise sur toi quand tu es à sa merci.Quand tu tombes aussi profondément dans le trou du lapin blanc, il te reste deux options : la prison ou la mort, » a ajouté Cameron.

Lire aussi > Michael Douglas : « Il y a un avant et un après le cancer »

Cameron a tout de même fini par s’en sortir, mais en 2009, une opération d’infiltration de la police l’a conduit derrière les barreaux. Il a été condamné à une peine de cinq ans de prison pour complot en vue de la distribution de méthamphétamine et de cocaïne. En tout, il passera huit années en détention. Libéré en 2016, Cameron est désormais un homme nouveau. Il est l’heureux papa d’une petite fille de 22 mois, Lua, qu’il a eue avec sa compagne Viviane Thiebes, une prof de yoga. Heureux que sa famille ne l’ait jamais abandonné, il veut désormais partager son expérience pour tenter de sauver d’autres vies.

CIM Internet