Paris Match Belgique

« Je suis à 1 mètre d’un violeur ! » : La scène hallucinante de deux actrices qui croisent Harvey Weinstein à New York [VIDÉO]

harvey weinstein

Harvey Weinstein en avril dernier. | © Johannes EISELE / AFP.

People et royauté

Le producteur déchu s’est rendu à un événement durant lequel de jeunes acteurs se produisaient sur scène. Plusieurs femmes présentes s’en sont indignées.

 

Il aurait mieux fait de rester chez lui. Ce mercredi 23 octobre, alors qu’il assistait à une scène ouverte dédiée aux jeunes comiques dans un bar de New York, Harvey Weinstein a été pris à partie par deux femmes, choquées par sa présence à l’événement, comme le relaie Buzzfeed. Ancien producteur star de Hollywood, l’homme visé par de nombreuses accusations de viol et d’agressions sexuelles (son procès s’ouvrira à New York le 6 janvier prochain), était tranquillement attablé avec une bande d’amis quand une comédienne l’a attaqué.

« Vraiment, personne ne va rien dire ? »

Kelly Bachman, qui officiait sur scène, a fait référence à la présence de l’ancien magnat d’Hollywood en parlant « d’un éléphant dans la pièce » ou plutôt de « Freddy Krueger dans la pièce » avant de poursuivre : « J’ai été violée, de manière étonnante ce n’était par personne dans cette pièce, mais je n’ai jamais pu me confronter à ces mecs (…) Je ne savais pas qu’il fallait amener son propre gaz lacrymogène et sifflet anti-violeur ». Une intervention qui a été accompagnée par des huées et même un « shut up » d’un des hommes dans l’audience. La jeune femme a ensuite adressé un « fuck you » à Harvey Weinstein avant de reprendre son sketch.

Lire aussi > Si c’était à refaire, Asia Argento ne dénoncerait plus Harvey Weinstein

Zoe Stuckless, une autre actrice présente dans la salle, s’est plus tard avancée vers la table du producteur. Le doigt tendu vers un Harvey Weinstein impassible, elle s’est mise à hurler : « Personne ne va rien dire ? Vraiment, personne ne va rien dire ? Je vais m’en aller, pas de souci, je suis heureuse de partir, mais personne ne va rien dire ? Je me tiens à un mètre d’un p***** de violeur et personne ne va rien dire ? ».

« J’ai pensé à toutes les voix qui ont été réduites au silence »

Jetée dehors par les gardes du corps de Weinstein, elle a décidé de prendre la parole pour défendre toutes ces femmes qui n’ont pas été entendues, comme elle l’a expliqué dans un long post sur Facebook. « J’ai pensé à toutes les voix qui ont été réduites au silence au cours de nombreuses années. Je pensais aux artistes, aux femmes, paralysées par la même peur que moi, entourées de collègues intimidées par une culture du silence et de la passivité. Cette salle était un microcosme de toute notre communauté. Et je ne pouvais pas rester là et le laisser rire. Alors j’ai parlé ».

PLEASE READ AND SHARE THIS WHOLE THING!! Tonight was one of the most surreal nights of my life. I went to an event…

Publiée par Zoe Stuckless sur Mercredi 23 octobre 2019

Lire aussi > Brad Pitt compare le meurtre de Sharon Tate à l’affaire Weinstein

Le Downtime Bar est revenu sur l’incident sur sa page Facebook : « Un invité en a interpellé un autre, provoquant du grabuge (…) Après lui avoir demandé plusieurs fois d’arrêter, nous avons demandé à cette personne de partir ». Sur la page Facebook de l’événement organisé par Actor’s Hours, de nombreux internautes ont posté des messages indignés, accusant les organisateurs d’avoir invité Harvey Weinstein.

CIM Internet