Paris Match Belgique

La reine annule la fête d’anniversaire du prince Andrew

prince andrew

Un prince dans la tourmente. | © Lillian SUWANRUMPHA / AFP.

People et royauté

La reine a annulé les festivités prévues pour célébrer le 60ème anniversaire de son fils, le prince Andrew, lié de près à l’affaire Epstein. 

Démis de tous ses engagements officiels, le prince Andrew est également privé de fête d’anniversaire. Selon le Times, la reine a annulé les festivités, ainsi que les événements caritatifs prévus pour célébrer les 60 ans de son fils, mis en cause pour ses relations avec Jeffrey Epstein, le financier pédophile.

Lire aussi > Privées de procès, les accusatrices d’Epstein témoignent lors d’une audience inédite

L’anniversaire du prince Andrew, le 19 février prochain ne devrait être célébré par un simple dîner en famille.

Le « fils préféré » de la reine Elizabeth II a longtemps fait figure de playboy et de militaire courageux mais sa vie a aussi été entachée de controverses, jusqu’à sa disgrâce due à ses liens avec le financier Jeffrey Epstein, retrouvé mort en prison après avoir été accusé d’avoir exploité sexuellement des jeunes filles mineures pendant des années.

Il serait « heureux de coopérer » avec le FBI

Samedi 16 novembre, le prince a tenu à s’expliquer dans une interview télévisée accordée à une journaliste de la BBC. Interview qui a tourné au fiasco, tant le fils de la reine y est apparu déconnecté de la réalité, et fournissant de piètres alibis. Après cet entretien, le prince s’est vu vertement reprocher de ne pas avoir pris ses distances avec son ami Epstein, et de ne pas même avoir exprimé sa sympathie à ses victimes.

Lire aussi > Jeffrey Epstein, prédateur sexuel aux nombreuses zones d’ombre

Non seulement il a dû démissionner de ses fonctions officielles dès le mercredi suivant cette calamiteuse interview, mais il se voit à présent mis en demeure de raconter ce qu’il savait des activités du financier. Andrew pourrait désormais être interrogé par le FBI. Toujours selon le Time, le duc d’York serait « heureux de coopérer ».

CIM Internet