Paris Match Belgique

James Middleton : Comment ses chiens adorés l’aident à combattre sa dépression

James, 32 ans, et l'un de ses toutous. | © DR

People et royauté

Le frère de Pippa et Kate Middleton en possède neuf. Et ils l’aident tous les jours. 

Ce n’est un secret pour personne : James Middleton a longtemps bataillé avec la dépression. Une étape douloureuse qu’il commence à peine à digérer. Pour tourner cette page, l’Anglais de 32 ans a pu compter sur le soutien inconditionnel de ses deux soeurs, Kate et Pippa, puis sur celui de sa nouvelle fiancée, la pétillante Française Alizée Thévenet. Mais il y a une autre bande sans laquelle il aurait eu du à avoir le bout du tunnel : sa ribambelle de chiens.

« Ils me donnent du courage »

Car les toutous, James a bien du mal à s’en passer. Il en a neuf, dont 5 épagneuls noirs nommés Rafa, Ella, Zulu, Inka et Luna, et on les retrouve régulièrement sur son compte Instagram – en réalité, ils sont omniprésents. Dans une récente publication, le jeune homme a révélé combien ils comptaient pour lui. « À chaque interview que j’accepte, ma seule demande est de pouvoir amener un chien – ou 2 ou 3,4,5 – ils me donnent le courage de parler ouvertement, librement et sans crainte d’être jugé, surtout lorsque je parle de mon expérience avec la dépression », a-t-il confié.

Lire aussi > James Middleton se confie longuement sur l’enfer de sa dépression

Une présence rassurante, voire thérapeutique, essentielle à sa santé mentale. Il est ensuite revenu sur la raison pour laquelle il décide aujourd’hui de parler de ce mal sans filtre.  « Toutes les 40 secondes, une personne met fin à ses jours à cause de la dépression. Cette statistique me fait peur. C’est un facteur important qui explique pourquoi je parle ouvertement de la dépression et que je continuerai de le faire », a-t-il expliqué, posant à côté d’Ella et Mabel pour le magazine Vanity Fair.

CIM Internet