Paris Match Belgique

Bloquée par une app de rencontre, Sharon Stone s’en remet à Twitter pour poursuivre sa quête de l’âme soeur

sharon stone

La comédienne en juin dernier. | © Thomas SAMSON / AFP.

People et royauté

L’actrice a demandé à la plateforme Bumble de réactiver son compte, fermé à la suite de nombreux signalements.

De l’inconvénient d’être une star planétaire. Du haut de ses 61 ans, Sharon Stone assure avoir été éjectée de l’application de rencontre Bumble, notamment connue pour avoir mis au point une intelligence artificielle qui détecte les images graveleuses et malvenues. Sur Twitter, elle explique que son compte a été désactivé à cause de nombreux signalements, les utilisateurs pensant que quelqu’un se faisait passer pour elle. L’actrice mythique de Basic Instinct s’est donc empressée d’interpeller la société américaine afin d’être réintégrée.

Lire aussi > Sharon Stone : « Quand Hollywood m’a tourné le dos, j’ai dû tout recommencer de zéro »

« J’ai été sur Bumble et ils ont fermé mon compte. Certains utilisateurs m’ont signalée en disant que ça ne pouvait pas être moi ! Hey Bumble, est-ce que le fait d’être moi me vaut d’être exclue ? Ne me virez pas de la ruche ! », a publié la star sur son compte Twitter, vraisemblablement bien décidée à poursuivre sa quête de l’âme soeur.

À ce tweet, l’actrice de 61 ans joint le message qu’elle a reçu lorsque son compte a été désactivé : « Nous avons reçu plusieurs signalements nous informant que votre profile était faux », l’informe Bumble.

Déterminée à continuer sa recherche de l’amour

Le malentendu a trouvé une issue heureuse. Clare O’Connor, directrice éditoriale chez Bumble, a répondu au tweet de Sharon Stone : « Nous avons trouvé votre compte, l’avons débloqué, et nous sommes assurés que ça n’arrivera plus ! »

Lire aussi > « J’ai tout vu » : Sharon Stone se confie sur le harcèlement sexuel

Problème réglé : Sharon stone pourra continuer à chercher l’amour en toute liberté.

CIM Internet