Paris Match Belgique

La convalescence de Catherine Deneuve est plus longue que prévue

catherine deneuve

La comédienne en février dernier. | © Christoph Soeder / dpa.

People et royauté

Le retour de Catherine Deneuve sur les tournages n’est pas prévu pour tout de suite. 

 

Benoît Magimel avait été rassurant sur l’état de santé de Catherine Deneuve fin novembre. Au micro de RTL, il avait déclaré que l’actrice de 76 ans allait « bien » après son accident vasculaire sur le tournage du film De son vivant le 5 novembre dernier. Il indiquait même que le tournage du long-métrage d’Emmanuelle Bercot devait reprendre « normalement en début d’année ». Mais selon les informations publiées par Le Parisien le 8 janvier, l’état de santé de Catherine Deneuve ne lui permettrait pas de reprendre le chemin des plateaux de tournage tout de suite.

Lire aussi > Catherine Deneuve victime d’un accident vasculaire ischémique

La production de De son vivant ne devrait pas reprendre avant « le mois d’avril, voire l’été » afin de laisser le temps à la comédienne de « se reposer », écrit le quotidien.

« Un accident vasculaire ischémique très limité et donc réversible »

Le malaise de Catherine Deneuve s’était produit le 5 novembre dernier vers 15 heures au centre hospitalier de Gonesse (Val d’Oise), où l’icône du cinéma français tournait une scène de De son vivant. Elle a été prise immédiatement en charge par cet établissement pour les premiers soins, avant son transfert vers un hôpital parisien, avait expliqué son entourage à l’AFP. Sa famille avait également fait savoir qu’elle avait « été victime d’un accident vasculaire ischémique très limité et donc réversible ». La star avait ensuite rejoint son domicile en décembre pour mener sa convalescence.

Lire aussi > Catherine Deneuve : « Je suis une petite anarchiste »

Le tournage du film s’était poursuivi sans elle quelques jours avant d’être mis entre parenthèses jusqu’à son retour. Il raconte l’histoire d’un fils (Benoît Magimel) condamné par un cancer et de sa mère, incarnée par Catherine Deneuve.

CIM Internet