Paris Match Belgique

Une célèbre présentatrice se moque ouvertement de la cicatrice cachée de Joaquin Phoenix, les spectacteurs réclament sa démission

Joaquin Phoenix

Dans le pays de la liberté d'expression, certaines blagues ne passent pas. La présentatrice de talk-show, Wendy Williams, en a fait personnellement les frais. | © Belga Images

People et royauté

Durant une émission diffusée plus tôt cette semaine, la présentatrice américaine Wendy Williams s’est permise une blague sur un défaut physique dans le visage de Joaquin Phoenix, et s’est attirée les foudres des internautes. 

 

Dans le pays de la liberté d’expression, certaines blagues ne passent pas. La présentatrice de talk-show, Wendy Williams, en a fait personnellement les frais. Alors qu’elle s’attardait sur le physique « étrangement séduisant » de l’acteur de 45 ans, récemment nominé aux Oscars pour sa performance dans Joker, l’animatrice s’est attaquée à l’un de ses petits défauts physiques.

Lire aussi > Joaquin Phoenix, la star du « Joker », arrêté lors d’une manifestation [VIDÉO]

L’acteur possède une cicatrice au niveau de la lèvre supérieure sur laquelle il ne s’est jamais exprimée, laissant penser qu’il a subi une opération chirurgicale pour faire disparaître ce qu’on appelle plus communément un « bec de lièvre ». La présentatrice a d’abord cherché ses mots : « Il a une de ces, comment appelez-vous ça ? Une fente labiale, une fente palatine. » Elle a ensuite levé sa lèvre supérieure avec son doigt pour imiter la malformation avant d’ajouter : « Je trouve ça très attirant. »

Si le commentaire n’a rien de négatif en lui-même, beaucoup d’internautes se sont offusqués de cette imitation jugée déplacée. Le joueur de football canado-américain Adam Bighill, qui est né avec une fente labiale et donc le fils, Beau, est également né avec une fente, a fait partie des célébrités qui ont condamné ouvertement Williams, décrivant son comportement comme « hideux et offensant ».

Lire aussi > Accusée d’appropriation culturelle pour avoir affiché des tresses afro, Kylie Jenner devient la risée de la toile

Le sportif a décidé de publier tous les jours un message sur Twitter, tant que Williams ne se sera pas excusée. La présentatrice s’est finalement exprimée 10 jours plus tard et a déclaré que les bénéfices de son émission seraient distribués à des organismes de bienfaisance pour les fentes palatines.

Bighill a depuis accepté les excuses tardives de Williams. Il a répondu sur Twitter : « Merci @WendyWilliams pour vos excuses, votre don, et d’avoir pensé à Beau aujourd’hui pour son opération. Je vous pardonne, et j’encourage les autres à faire de même. Je vous souhaite tout le meilleur. »

Rappelons que, selon les Centers for Disease Control and Prevention, une fente labiale et une fente palatine « sont des malformations congénitales qui surviennent lorsque la lèvre ou la bouche d’un bébé ne se forme pas correctement pendant la grossesse. Ensemble, ces malformations congénitales sont communément appelées » fentes orofaciales « .

Cette anomalie congénitale peut notamment entraîner des problèmes d’alimentation, d’audition, de dentition et d’élocution.

Lire aussi > Comment Joaquin Phoenix a frôlé la folie en incarnant le Joker

Dans une interview pour Vanity Fair, l’acteur déclarait que sa cicatrice n’était « pas une fente palatine fixée chirurgicalement, mais une cicatrice non-chirurgicale avec laquelle il est né ». 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Joaquin Phoenix (@joaquinphoenixactor) on

Mais les excuses de Wendy Williams n’ont pas suffi à calmer le mécontentement des spectateurs. Une pétition a même été créée pour encourager son renvoi. Déjà plus de 42 000 personnes ont rejoint le mouvement, et les signatures continuent à se multiplier.

CIM Internet