Paris Match Belgique

Kim Kardashian sort un documentaire sur le système judiciaire américain (et le trailer est déjà là)

KIm Kardashian

Kim Kardashian en juin 2019 à la Maison Blanche. | © MANDEL NGAN / AFP

People et royauté

Dans son documentaire The Justice Project, Kim Kardashian critique le système judiciaire américain à travers quatre détenus injustement condamnés à perpétuité.

Kim Kardashian confirme une nouvelle fois qu’elle est bien plus qu’une star de la télé-réalité. Ce 18 janvier, Oxygen, une chaine américaine spécialisée dans les affaires judiciaires, a diffusé la bande-annonce de son prochain documentaire, intitulé Kim Kardashian West : The Justice Project.

« Il y a un problème d’incarcération de masse aux États-Unis », déclare au début de la vidéo la femme de Kanye West, qui a repris des études de droit. Dans ce programme de deux heures, dont la diffusion est prévue le 5 avril prochain, celle qui veut devenir avocate comme son père part à la rencontre de prisonniers afin de raconter leur parcours et de démontrer les injustices du système judiciaire américain.

Lire aussi > Soutenu par Rihanna et Kim Kardashian, il échappe à la peine de mort

En 2018, la célébrité de 39 ans avait déjà fait les gros titres lorsqu’elle avait participé à la libération d’Alice Marie Johnson, incarcérée depuis 1997. Graciée par Donald Trump, cette détenue de 63 ans avait été condamnée à perpétuité sans libération conditionnelle pour une première infraction non violente liée aux drogues. « J’espère continuer ce travail important en travaillant avec des organisations qui se battent depuis plus longtemps que moi et méritent la reconnaissance », avait écrit la femme d’affaires après la bonne nouvelle. « Kim a fait la guerre pour moi », commente l’ancienne détenue à propos de son ange gardien dans le documentaire.

Une réforme du système judiciaire américain

Dans la bande-annonce, Kim Kardashian explique avoir reçu de nombreuses lettres de détenus condamnés à perpétuité sollicitant son aide, après son travail pour le cas de Johnson. « J’ai commencé à recevoir des lettres dans lesquelles ils me racontaient leurs vies », explique la maman de quatre enfants, touchée par leur parcours. Beaucoup d’entre eux ont simplement fait « de mauvais choix après une vie de traumatisme », observe-t-elle dans The Justice Project. Ce dernier suit quatre cas spécifiques qui, selon la star américaine, éclairent de plus grandes injustices au sein du système américain.

Enchaînant les rencontres dans les prisons, auprès des familles des détenus ou encore avec des collectifs de défense des prisonniers, Kim K souhaite convaincre de la nécessité d’une réforme du système judicaire américain et réclame le « droit à une seconde chance ».

CIM Internet