Paris Match Belgique

Thomas Markle atomise la famille royale et balance des photos intimes de Meghan

Meghan et Harry en 2017. Une époque révolue. | © Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

People et royauté

Le père de Meghan Markle a fait l’objet d’un larmoyant documentaire sur Channel 5. 

Il a la dent dure. Très dure. On le sait, Thomas Markle, 75 ans, et sa fille Meghan, entretiennent des relations plus que tendues. Et le documentaire que Channel 5 lui a consacré, diffusé ce mercredi 22 janvier, ne fait que mettre de l’huile sur le feu.

« Ils me sont redevables »

Soi-disant abandonné, désargenté, le retraité a lancé plusieurs bouteilles à la mer depuis le fameux Royal Wedding, le 19 mai 2018. Des interventions dans la presse souvent grassement rémunérées. Si Thomas Markle: My Story ne déroge pas à cette règle, le ton y est plus acerbe que jamais. « Ils me sont redevables. La famille royale m’est redevable. Je devrais être dédommagé pour ce que j’ai traversé. Ma fille m’a dit qu’elle allait s’occuper de moi dans mes vieux jours. Aujourd’hui je suis à la retraite, c’est le moment de prendre soin de son papa », lance-t-il au sujet de Meghan et Harry avant d’évoquer le Megxit. « C’est une des plus grandes institutions au monde. Ils la détruisent, ils la rendent misérable », estime-t-il, amer, depuis les États-Unis.

Lire aussi > Meghan Markle se fait violemment tacler par son oncle, ancien diplomate : « Elle est aigrie »

La famile royale britannique en a aussi pris pour son grade : « Elle a été soutenue et aimée pour tout le monde des deux côtés de sa famille. La famille qu’elle a rejoint est bien plus coincée que celle qu’elle a quittée. »

Meghan à la danse, Meghan à la pêche…

Toujours plus nuisible pour l’image de l’ancienne actrice, Thomas Markle n’a pas hésité à puiser dans ses archives et ses albums photos pour la chaîne de télévision. Des clichés inédits et des vidéos, qui, il l’espère sans doute, rappelleront à la duchesse de Sussex d’où elle vient. Meghan bébé, Meghan à la pêche, Meghan à la danse, Meghan lors de son dernier jour d’école… La jeunesse de la maman d’Archie est exposée comme jamais auparavant. Et puisque l’argent semble bien être le nerf de sa guerre, il ne manque pas de souligner qu’il a régulièrement mis la main à la poche pour payer les études et le premier mariage de sa fille.

De quoi le faire revenir dans les bonnes grâces du couple ? Rien n’est moins sûr. En attendant, le documentaire a suscité la curiosité de plus d’un million de téléspectateurs. Une victoire à l’image de la personne : petite.

CIM Internet