Paris Match Belgique

« Et on est ici, le coeur brisé »… Alicia Keys rend un vibrant hommage à Kobe Bryant [VIDÉO]

Et Lizzo avait ouvert dimanche soir le gala rempli de paillettes et de stars en dédiant la cérémonie à Kobe Bryant, mort dans la matinée... | © AFP

People et royauté

La cérémonie des Grammy Awards impactée par la disparition tragique de la légende de la NBA Kobe Bryant ainsi que de huit personnes dans un accident d’hélicoptère. Beaucoup d’hommages lui ont été rendu.

 

La jeune chanteuse Billie Eilish et sa pop iconoclaste ont réussi le grand chelem dimanche soir aux Grammy Awards, raflant les prix dans les quatre catégories reines d’une cérémonie dédiée au défunt basketteur Kobe Bryant, mort à 41 ans ainsi que sa jeune fille de 13 ans.

La maîtresse de cérémonie de la soirée, Alicia Keys, a à son tour rendu hommage à la légende du basket. « Nous ressentons tous la même tristesse en ce moment », a lancé la chanteuse. « Aujourd’hui, Los Angeles, l’Amérique et le monde entier a perdu un héros, a souligné Alicia Keys, avant d’entonner une version poignante de « It’s So Hard to Say Goodbye », accompagnée du groupe soul Boys II Men.

Lire aussi > Le basketteur Kobe Bryant se tue dans un accident d’hélicoptère

Lizzo avait ouvert dimanche soir le gala rempli de paillettes et de stars en dédiant la cérémonie à Kobe Bryant, mort dans la matinée dans un crash d’hélicoptère avec sa fille de treize ans et sept autres personnes. « Ce soir, c’est pour Kobe », a lancé la rappeuse avant d’entamer son numéro dans le célèbre stade Staples Center de Los Angeles, l’endroit même où Kobe Bryant a joué des années durant pour l’équipe des Lakers.

Outre l’hommage à Kobe Bryant, la 62e édition des Grammy Awards a aussi salué la mémoire de deux stars de la musique disparues, Prince et le rappeur Nipsey Hussle.
Usher a électrisé la salle et récolté une ovation debout pour son hommage à Prince, dont il a repris « Little Red Corvette », « When Doves Cry » et le tube planétaire « Kiss ».

CIM Internet