Paris Match Belgique

Ces stars arrêtées après avoir manifesté

jane fonda

Jane Fonda a été arrêtée quatre fois en un mois en 2019 pour ses combats climatiques, à chaque fois sur les marches du Capitole à Washington. | © MANDEL NGAN / AFP.

People et royauté

Certaines stars sont tellement engagées envers des causes qui leur tiennent à cœur qu’elles finissent parfois par se faire arrêter par les forces de l’ordre. De Jane Fonda à George Clooney, Paris Match revient sur ces stars qui ont fait un détour par la case prison après avoir manifesté.

D’après un article Paris Match France de Juliette Bastien

Quelques célébrités ont bien compris qu’il suffit parfois de quelques minutes de courage pour faire bouger les choses, ou du moins marquer les esprits. Manifestations pour les droits des femmes, contre le réchauffement climatique, ou encore contre des guerres sanguinaires… les stars savent parfois utiliser leur renommée pour se faire porte-parole de justes causes, bravant les interdits et risquant même la prison.

Lire aussi > Joaquin Phoenix, la star du « Joker », arrêté lors d’une manifestation [VIDÉO]

Celle qui s’illustre comme la star la plus engagée, c’est sans aucun doute Jane Fonda. L’actrice de 82 ans a toujours étéune grande militante : elle s’est battue contre la guerre au Vietnam dans les années 1960, puis pour le droit à l’avortement, et enfin contre le conflit israélo-palestinien. Jane Fonda a été arrêtée quatre fois en décembre 2019 pour « trouble à l’ordre public » après avoir manifesté plusieurs fois à Washington contre le réchauffement climatique. La star de de la série Grace et Frankie s’était en effet donné rendez-vous sur les marches du Capitole tous les vendredis jusque janvier 2020 avec des centaines d’autres manifestants, afin de pointer du doigt l’urgence écologique. Au bout de sa quatrième interpellation, Jane Fonda a passé une nuit derrière les barreaux pour récidive.

Plusieurs célébrités ont été arrêtées avec elle au cours de ces manifestations, comme l’interprète du Joker Joaquin Phoenix qui, d’après le Los Angeles Times, a dû payer une amende de 50 dollars pour avoir participé à ce rassemblement non déclaré, ainsi que les acteurs Martin Sheene, Rosanna Arquette et Maggie Gyllenhaal. Tous ont été relâchés au bout de quelques heures seulement.

Des arrestations diffusées en direct sur les réseaux sociaux

En octobre 2018, l’humoriste Amy Schumer et le mannequin Emily Ratajkowski ont fait parler d’elles alors qu’elles se faisaient arrêter par la police de Washington. Les deux stars militaient avec un groupe de manifestants contre la future nomination à la Cour Suprême américaine du juge Brett Kavanaugh, accusé d’agressions sexuelles dans sa jeunesse. La scène de l’arrestation d’Amy avait été diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit un officier de police demander à Amy Shumer, alors enceinte de son fils Gene : « Voulez-vous vous faire arrêter ? », ce à quoi elle avait simplement répondu « Oui ».

Lire aussi > Jane Fonda et le climat : 4e arrestation en un mois pour l’actrice

De son côté, celle que l’on surnomme Emrata avait dévoilé sur Instagram des clichés de la manifestation quelques heures après avoir été relâchée. « J’ai été arrêtée aujourd’hui alors que je manifestais contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, un homme qui est accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles. Les hommes qui font du mal aux femmes ne devraient plus pouvoir être en position de force », avait-elle écrit sur sa publication. Malheureusement pour Amy et Emily, leur arrestation aura été vaine, puisque Brett Kavanaugh a finalement été élu comme nouveau juge à la Cour suprême en octobre 2018… Les fans des deux jeunes femmes ont néanmoins applaudi leur engagement et leur bravoure, de quoi les encourager dans leur militantisme.

CIM Internet