Paris Match Belgique

Pour Michelle Obama, « c’est facile de diriger par la peur »

michelle obama

L'ancienne First Lady est très active auprès des jeunes générations. | © Nhac NGUYEN / AFP.

People et royauté

Forte du succès de ses mémoires, Michelle Obama était l’invitée d’honneur de la première date de la tournée des États-Unis d’Oprah Winfrey.

D’après un article Paris Match France de Kahina Sekkai

« Quand ils tombent bas, il faut s’élever », avait dit Michelle Obama en 2016. Sa réponse aux attaques basses de ses adversaires politiques était devenue une des phrases majeures de la campagne présidentielle, mais n’avait pas permis d’empêcher l’élection de Donald Trump. Près de quatre ans plus tard, l’ancienne First Lady maintient sa position : « Tomber bas, c’est facile, c’est pour ça que les gens le font. C’est facile de tomber bas. C’est facile de diriger par la peur. C’est facile de diviser. C’est facile d’effrayer. C’est facile et c’est sur le court terme », a-t-elle expliqué à Oprah Winfrey, papesse des médias américains qui l’a invitée pour le lancement de sa tournée américaine.

Lire aussi > Melania Trump : Après avoir plagié Michelle Obama, la First Lady était « dévastée »

Elle a poursuivi avec une référence à peine voilée aux multiples attaques personnelles lancées par Donald Trump : « Ce que j’ai appris de mon mari, de huit ans à la Maison-Blanche, cette vie, ce monde, c’est que notre responsabilité nous dépasse. Si je veux tomber bas, c’est pour mon propre ego. Ça ne résout rien. C’est pour se venger de ce qui vous est arrivé. »

« Je prends très au sérieux ce que je dis aux enfants »

L’ancienne First Lady a toujours refusé d’entrer en politique malgré une cote de popularité importante. Preuve en est : Michelle Obama aura bientôt une deuxième école à son nom, en Californie. L’école élémentaire de West Contra Costa sera rebaptisée « École élémentaire Michelle Obama » dès la rentrée, comme un premier établissement de Los Angeles. « Je prends très au sérieux ce que je dis aux enfants. Quand je suis avec des jeunes, je veux qu’ils sachent que je les écoute. Que je les vois. »

Lire aussi > Michelle Obama partage la playlist parfaite pour booster votre moral et votre productivité

Son rôle auprès des jeunes est primordial pour celle qui a vendu plus de 10 millions d’exemplaires de Becoming, ses mémoires : « La prochaine étape de mon parcours est de m’assurer que ce que je fais a un sens et un but pour quelqu’un d’autre que moi-même. En particulier, j’aimerais aider les jeunes à se définir, construire et soutenir la nouvelle génération de dirigeants. Les aider à avoir un plus grand sens de l’équilibre sur lequel ils peuvent s’appuyer, car je pense que cela nous fait défaut maintenant », a-t-elle poursuivi. Un rôle en adéquation avec la fondation Obama, qui a pour but de « développer la prochaine génération de citoyens ».

CIM Internet