Paris Match Belgique

Un second divorce annoncé dans la famille de la reine Elizabeth II

David Armstrong-Jones en compagnie de sa femme Serena et de la reine Elizabeth II

La reine Elizabeth II avec son neveu David Armstrong-Jones, sa femme Serena et leur fille Margarita à Londres, le 7 avril 2017. | © Justin Tallis / AFP.

People et royauté

Après Peter Phillips, le petit-fils de la reine Elizabeth II, c’est au tour de son neveu David Armstrong-Jones d’annoncer officiellement son prochain divorce.

 

D’après un article Paris Match France de Dominique Bonnet

Cette année 2020 commence bien mal pour la famille royale britannique. Au départ d’Angleterre du prince Harry et de Meghan Markle qui veulent vivre leur vie avec leur fils Archie comme ils l’entendent, au scandale de l’affaire Epstein poursuivant plus que jamais le prince Andrew et à la séparation officielle de Peter Phillips et de sa femme Autumn Kelly, vient de s’ajouter l’annonce du prochain divorce de David Armstrong-Jones et de son épouse Serena.

Lire aussi > Elizabeth II exaspérée : Son petit-fils divorce, sa femme veut suivre Meghan et Harry au Canada

Après l’un des fils et deux des petits-fils de la reine Elizabeth II, c’est donc au tour de son unique neveu d’être à la une des journaux britanniques. Fils de sa sœur la princesse Margaret, décédée le 9 février 2002, et de son mari le photographe Antony Armstrong-Jones, David a hérité du titre de comte de Snowdon de ce dernier à sa mort, le 13 janvier 2017.

Agé de 58 ans, le frère de Lady Sarah Chatto a fait carrière dans la conception et la fabrication de meubles et dispose de sa propre entreprise, tout en étant président honoraire de Christie’s Emeri (Europe, Moyen-Orient, Russie et Inde), après avoir été président de cette maison de ventes aux enchères pour le Royaume-Uni.

Il était marié depuis 26 ans avec Serena Alleyne Stanhope, une aristocrate anglo-irlandaise de neuf ans sa cadette, fille d’un vicomte et très lointaine descendante de l’un des nombreux enfants illégitimes du roi Charles II qui régna sur l’Angleterre, l’Irlande et l’Ecosse au XVIIe siècle. Le couple a deux enfants: Charles Armstrong-Jones, vicomte Linley, 20 ans, et Lady Margarita Armstrong-Jones, 17 ans.

Lire aussi > The Crown : On sait qui incarnera Elizabeth II dans la cinquième (et dernière) saison

C’est par la voie d’un communiqué diffusé ce lundi 17 février que la nouvelle a été divulguée. Un porte-parole du couple y a déclaré, comme l’a rapporté la BBC : « Le comte et la comtesse de Snowdon ont convenu à l’amiable que leur mariage a pris fin et qu’ils doivent divorcer». Il ajoute: «Ils demandent à la presse de respecter leur vie privée et celle de leur famille ».

Margaret et Antony, les parents de David avaient divorcé en 1978

Ces deux prochains divorces de l’aîné de ses huit petits-enfants et de son neveu affectent certainement la souveraine britannique âgée de 93 ans et qui a récemment fêté son 72e anniversaire de mariage avec le prince Philip dont elle est tombée amoureuse il y a 80 ans.

Mais ce sont loin d’être les premiers qu’elle a connus dans son cercle familial. Sa sœur la princesse Margaret a divorcé de Antony Armstrong-Jones le 11 juillet 1978, et trois de ses quatre enfants et leurs conjoints ont fait de même: la princesse Anne et Mark Phillips le 28 avril 1992, le prince Andrew et Sarah Ferguson le 30 mai 1996, et enfin le prince Charles et Diana Spencer le 28 août de la même année.

CIM Internet