Paris Match Belgique

Meghan défie la reine et dit que rien ne l’empêche « légalement » d’utiliser « Sussex Royal »

La reine Elizabeth et Meghan Markle

La situation s'envenime entre Meghan Markle et sa belle-famille. | © Imago / Belga Images.

People et royauté

L’entourage de Meghan Markle s’est confié auprès du Daily Mail pour affirmer que la duchesse avait très mal réagi à la décision de la reine Elizabeth II de ne pas l’autoriser, elle et Harry, à garder le nom Sussex Royal pour leur marque.

 

D’après un article Paris Match France de Sarah Louaguef

La situation s’envenime entre Meghan Markle et sa belle-famille. Vendredi 21 février 2020, l’entourage de la duchesse de Sussex a confié au Daily Mail que cette dernière avait très mal réagi à la décision de la reine Elizabeth II de ne pas l’autoriser elle et le prince Harry à garder le nom Sussex Royal pour leur marque. Ces derniers mois, Harry et Meghan ont dépensé plusieurs dizaines de milliers de dollars pour déposer ce nom et l’investir dans leurs premiers outils de travail, comme leur site internet officiel.

Lire aussi > Elizabeth II inflige un camouflet à Meghan et Harry, leur marque en péril

« Meghan a confié à ses amis que, légalement, rien ne pouvait l’empêcher d’utiliser ce nom. Elle dit que ce ne devrait même pas être un problème car ce n’est pas comme s’ils avaient l’intention de se lancer dans les affaires en vendant des T-shirts et des stylos. Meghan a dit qu’elle en avait assez des drames et qu’elle n’avait pas de place dans sa vie pour ceux qui s’opposent à ses choix, et Harry pense la même chose », a-t-on expliqué.

Et d’ajouter : « Elle dit que les projets sur lesquels ils travaillent actuellement parlent d’eux-mêmes et qu’ils ont choisi ce nom pour le protéger, pas pour en tirer du profit; que le nom de leur marque n’a pas d’importance comparativement à la fondation qu’ils sont en train de bâtir et l’impact extrêmement positif que cela aura sur les gens et l’environnement. Meghan a dit à son cercle intime que leur succès est inévitable avec ou sans le nom actuel de leur marque. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Earlier today @edward_enninful, the Editor in Chief of @britishvogue shared: “#ForcesForChange, guest edited by The Duchess of Sussex @SussexRoyal, was our fastest-selling issue in the history of #BritishVogue ( sold out in 10 days) and the biggest-selling issue of the past decade. I can’t wait to see what 2020 has in store…” • To celebrate, we wanted to share this never before seen video behind the scenes with Edward and The Duchess of Sussex on the creation of this special issue. Please note, this was filmed last August in London. Congratulations to all of those who took part in the 2019 September issue, and huge thanks to those who supported and helped make this a success! Video credit: Directed by @kloss_films Copyright @sussexroyal

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

« Ils créent un monde meilleur pour Archie »

Installée en Amérique du Nord depuis plus d’un mois avec Harry et leur fils Archie (9 mois), Meghan Markle n’aurait donc pas l’intention de se laisser intimider. « Elle affirme que peu importe le nom, Harry et Archie ont du sang royal et personne ne peut leur enlever cela. Et qu’en tant que famille, ils seront toujours considérés comme des membres de la royauté. Elle assure aussi qu’ils savent très bien quelles sont leurs vraies intentions et que c’est tout ce qui compte. Ils créent un monde meilleur pour Archie. Et c’est Archie qui leur permet de se focaliser sur leurs projets », a-t-on poursuivi.

Lire aussi > Meghan et Harry : On tient leur premier cliché post-Megxit (et il en dit long)

Au sujet d’Archie, justement, quelques mots ont également été glissés : « Il a déjà beaucoup de caractère, une grande personnalité, comme son papa. Il est curieux de tout et il a le rire le plus adorable du monde. C’est de l’amour et de la joie pure ».

 

CIM Internet