Paris Match Belgique

La chanteuse Duffy dévoile avoir été violée, droguée et séquestrée

La chanteuse Duffy

"Vous ne pouvez qu'imaginer le nombre de fois où j'ai pensé à écrire ceci", a écrit la chanteuse sur son compte instagram. | © Leon Neal / AFP.

People et royauté

Après 11 ans d’absence, la chanteuse Duffy est sortie du silence pour évoquer le tragique événement qui lui est arrivé.

 

Depuis la sortie de son album Rockferry en 2008, l’interprète de « Warwick Avenue » avait littéralement disparu des radars, jusqu’à une publication Instagram postée hier.

Lire aussi > Procès Weinstein : le terrible témoignage d’Annabella Sciorra, violée par le prédateur

Dans celle-ci, la chanteuse débute ainsi : « Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de fois où j’ai pensé à écrire ceci ». « Beaucoup d’entre vous se demandent ce qu’il m’est arrivé, où j’ai disparu et pourquoi », continue-t-elle.  » La vérité est que, et croyez-moi, je vais bien et je suis en sécurité maintenant, j’ai été violée et droguée et j’ai été retenue en captivité pendant quelques jours. Bien sûr, j’ai survécu. La guérison a pris du temps. Il n’y a pas de façon légère de le dire », révèle-t-elle pour la première fois.

 

View this post on Instagram

 

You can only imagine the amount of times I thought about writing this. The way I would write it, how I would feel thereafter. Well, not entirely sure why now is the right time, and what it is that feels exciting and liberating for me to talk. I cannot explain it. Many of you wonder what happened to me, where did I disappear to and why. A journalist contacted me, he found a way to reach me and I told him everything this past summer. He was kind and it felt so amazing to finally speak. The truth is, and please trust me I am ok and safe now, I was raped and drugged and held captive over some days. Of course I survived. The recovery took time. There’s no light way to say it. But I can tell you in the last decade, the thousands and thousands of days I committed to wanting to feel the sunshine in my heart again, the sun does now shine. You wonder why I did not choose to use my voice to express my pain? I did not want to show the world the sadness in my eyes. I asked myself, how can I sing from the heart if it is broken? And slowly it unbroke. In the following weeks I will be posting a spoken interview. If you have any questions I would like to answer them, in the spoken interview, if I can. I have a sacred love and sincere appreciation for your kindness over the years. You have been friends. I want to thank you for that x Duffy Please respect this is a gentle move for me to make, for myself, and I do not want any intrusion to my family. Please support me to make this a positive experience.

A post shared by @ duffy on

Alors que la jeune femme raconte s’être confiée à un journaliste qui s’était intéressé à son absence médiatique, l’interprète de « Mercy » ajoute ensuite : « Vous vous demandez pourquoi je n’ai pas choisi d’utiliser ma voix pour exprimer ma douleur ? Je ne voulais pas montrer au monde la tristesse dans mes yeux. Je me suis demandé : comment puis-je chanter du cœur s’il est brisé ? Et lentement, il s’est libéré ». La chanteuse révèle également son intention de publier une interview dans les prochains jours, et qu’elle est désormais prête à répondre aux questions de ses fans. Elle remercie finalement son public pour sa « gentillesse au fil des ans », « vous avez été des amis ».

Lire aussi > Chili : La puissante performance contre les violences faites aux femmes [VIDÉO]

Rockferry avait été l’un des albums les plus vendus au Royaume-Uni lors de sa sortie en 2008. Elle avait également remporté le Grammy du meilleur album vocal pop à l’époque. En 2009, elle remportait trois Brit Awards. La chanteuse galloise avait annoncé « prendre une pause » en 2011, sans donner plus de raisons. Depuis, elle n’était apparue qu’en de rares occasions, notamment lors d’un concert à New York en hommage à Édith Piaf et dans le film Legend (2015).

 

CIM Internet