Paris Match Belgique

Prince Harry : Victime d’un canular, il fait de croustillantes révélations sur le Megxit, Archie et Donald Trump

Le duc de Sussex a été piégé par deux Russes au téléphone.

Le prince Harry le 6 mars 2020. | © PETER NICHOLLS / POOL / AFP

People et royauté

Le duc de Sussex a été piégé par deux Russes au téléphone.

Après Elton John, Erdogan ou encore Bernie Sanders, Vladimir Kuznetsov and Alexey Stolyarov se sont offert un Prince. Les deux pranksters russes ont réussi à piéger Harry en se faisant passer pour l’activiste suédoise Greta Thunberg et son père Svante au téléphone. Un échange où le Duc, sans filtre, aborde de nombreux sujets avec une franchise qu’il ne peut pas toujours se permettre.

Sur le Megxit et Archie

« Cette décision n’était pas la plus facile, mais c’était la bonne pour notre famille, la bonne décision pour protéger mon fils. (…) Je pense qu’il y a beaucoup de gens dans le monde qui peuvent s’identifier à nous et nous respecter d’avoir voulu faire de notre famille notre priorité. »

Lire aussi > Le prince Harry a-t-il cédé à la chirurgie esthétique ?

Sur Meghan et les tabloïds

« À partir du moment où j’ai trouvé une femme qui était assez forte pour pouvoir défendre ce en quoi nous croyons ensemble, cela les a tellement effrayés qu’ils sont maintenant très en colère, ils veulent se battre, et tout ce qu’ils sont en train de faire maintenant, c’est essayer de détruire notre réputation et de nous couler. »

Sur son statut

« Je peux vous assurer que marier un prince ou une princesse ne ressemble pas du tout à ce que l’on croit. Cela inclut beaucoup plus de choses qu’on ne peut soupçonner. (…) Et puis vous oubliez que j’ai été dans l’armée pendant dix ans, donc je suis plus normal que ce que ma famille veut bien imaginer. »

Sur la perte des ses titres royaux

« Non, non, vous ne devez pas croire ce que vous lisez dans la presse, personne ne nous a retiré nos titres royaux. À cause d’une raison technique au sein de la famille, il nous a été demandé de ne pas les utiliser à des fins commerciales, ce que nous n’aurions jamais fait. Mais la presse a réussi à sauter là-dessus pour faire croire que nous avons été dépouillés. »

Lire aussi > Jour du Commonwealth : ce salut glacial de Kate et William à Meghan et Harry n’est pas passé inaperçu [VIDÉO]

Sur Trump et le climat

« Je pense que le simple fait que Donald Trump pousse l’industrie du charbon en Amérique prouve qu’il a du sang sur les mains. (…) Malheureusement, le monde est dirigé par des gens très malsains, donc c’est la jeune génération qui va faire toute la différence (…) Je pense que les gens doivent se réveiller et la seule façon de réveiller les gens (le problème vient donc d’un manque de prise de conscience), c’est d’avoir des gestes forts. »

CIM Internet