Paris Match Belgique

Jennifer Aniston menacée de mort par Harvey Weinstein : Un mail cinglant refait surface

Jennifer Aniston a provoqué la colère de Weinstein.

Jennifer Aniston en 2020. | © Lionel Hahn/ABACAPRESS.COM

People et royauté

L’ancien magnat d’Hollywood n’avait pas son pareil pour proférer des menaces à l’encontre de ceux qui daignaient le déranger.

Un échange de mail datant de 2017, rendu public par le tribunal de New York, le prouve une énième fois. Sa cible du moment ? Une célèbre actrice de Friends.

« Elle devrait être tuée »

À cette époque, la chargée de comm’ du nabab avait été approchée par le National Enquirer, une feuille de chou qui a fait du sensationnalisme son principal moteur. L’hebdomadaire annonçait aux équipes de Weinstein leur intention de publier article faisant état d’un comportement inapproprié du producteur envers Jennifer Aniston en 2005. Un événement qui aurait eu lieu – cela ne s’invente pas – à l’avant-première du film Dérapage.

Lire aussi > On connaît enfin l’histoire derrière le fameux cliché de Brad Pitt et Jennifer Aniston aux SAG Awards

« Jennifer a confié à un ami que Weinstein l’a agressée sexuellement en se pressant contre son dos et en touchant ses fessesAu fil des ans, il matait fréquemment son décolleté / ses seins et faisait des mimiques avec sa bouche, mettant Jennifer mal à l’aise. Nous citons également une source proche de Jennifer qui raconte que Harvey était amoureux de Jennifer Aniston. Il avait un énorme béguin pour elle et disait constamment qu’elle était sexy », lit-on dans des propos traduits par Grazia. Réponse, de l’ogre, furieux : « Jen Aniston devrait être tuée ».

Weinstein en février 2020. Angela Weiss / AFP

En tout et pour tout, ce sont 1000 documents qui ont été mis à la disposition de la Cour new-yorkaise pour rendre sa décision. Réponse ce 11 mars pour savoir ce qui attend le fusible de l’ère #MeToo.

CIM Internet